Actualités

Réchauffement climatique : un morceau de glace de 700 km² s’effondre en Antarctique

Un morceau de glace de 700 km² s’effondre en Antarctique

L’effondrement d’un pont de glace dans la barrière de Wilkins en Antarctique a provoqué l’éclatement d’un morceau de glace de 700 km².

Aussi grand que la ville de New York, le morceau s’est détaché progressivement au cours du mois et a fini par se disloquer en une masse d’inombrables icebergs. Après le d

L’effondrement d’un pont de glace dans la barrière de Wilkins en Antarctique a provoqué l’éclatement d’un morceau de glace de 700 km².


Aussi grand que la ville de New York, le morceau s’est détaché progressivement au cours du mois de mars et a fini par se disloquer en une masse d’inombrables icebergs. Après le détachement d’un bloc de plus de 300 km² ces dernières semaines sur le même territoire, Wilkins est la dixième barrière de glace de la Péninsule Antarctique à se réduire durant ces 50 dernières années, à cause de l’élévation des températures due au réchauffement climatique. Cette barrière a déjà perdu près d’un tiers de sa superficie initiale de 16 000 km².


La péninsule a en effet subit une hausse des températures de 3°C au cours du précédent siècle. L’effondrement du pont de 700 km² devrait à nouveau avoir pour conséquence la perte d’une superficie estimée entre 800 et 3000 km². Il faut plusieurs centaines d’années pour qu’une telle épaisseur de glace se reconstitue. Le Conseil Arctique a prévu de se réunir ces jours-ci, à Tromsoe au Nord de la Norvège, pour débattre de l’impact de la fonte de la glace sur l’environnement et les populations humaines.
 

Crédit photo : Benoît Baszick

Sur le même sujet