Actualités

Les Maldives : menacées par les eaux

Les Maldives demandent l’aide des Nations Unies pour faire face à la montée des eaux qui menace le territoire.

Les Maldives demandent l’aide des Nations Unies pour faire face à la montée des eaux qui menace le territoire.


Le Ministre de l’Environnement a annoncé que 385 000 personnes réparties sur 2 îles devaient trouver au plus vite une autre terre d’accueil. L’érosion des plages a déjà provoqué l’abandon de 20 îles, sur 200 que compte le pays. Les différents modèles climatiques actuels prédisent que la fonte des glaciers pourraient causer une élévation du niveau de la mer de plus de 3 mètres d’ici 2030. Deux tiers des îles encore habitées actuellement devront être évacuées dans les 10 prochaines années.


Tempêtes et vagues de plus en plus fortes provoquent l’effondrement progressif des maisons et la contamination de l’eau potable, déjà rendue impropre à la consommation sur plusieurs îles. De plus en plus de stations balnéaires sont contraintes de fermer leurs portes pour les mêmes raisons et l’économie du pays s’en trouve gravement touchée. Les ravages du Tsunami de 2004 ne serait donc qu’un avant-goût de ce qui pourrait se passer à plus grande échelle d’ici les prochaines années.


Pourquoi ces îles sont-elles les plus touchées ?


Le niveau des îles appartenant au territoire des Maldives est pratiquement identique au niveau de la mer. Cela explique que le moindre débordement ait rapidement des conséquences dramatiques.

De plus, leur situation géographique centrée en plein milieu de l’océan indien exposent ces îles à de nombreuses tempêtes et de fortes houles qui semblent se multiplier ces dernières années.


Quelles solutions ?


Les digues installées pour endiguer la montée des eaux ont eu pour conséquence de causer la mort de la plupart des coraux alors que ceux-ci contribuent à atténuer la montée des eaux. Le président des Maldives a avoué son impuissance à restaurer plusieurs dizaines de kilomètres de coraux.


Après avoir songé à la construction d’un gigantesque mur de protection contre la mer d’un cout de 30 millions de dollars, le président songe désormais à la possibilité de reboiser le littoral mis à nu par l’industrialisation. Faute de végétation pour contrer les effets des tempêtes et de racines pour soutenir le sol, les îles sont bien plus fragiles face aux vagues.


Si ce programme de reboisement est mené à terme, 5 à 10 ans devraient être suffisant pour stopper l’expansion de ce phénomène.


Pour suivre la situation météo des Maldives, retrouvez nos prévisions du monde, actualisées toutes les3h, sur votre téléphone au 3264.

Sur le même sujet