Actualités

Sud-ouest : les arboriculteurs touchés par la sécheresse

Les fortes chaleurs de l'été et le déficit important de précipitations ont de facheuses conséquences pour les a

Les fortes chaleurs de l'été et le déficit important de précipitations ont de facheuses conséquences pour les arboriculteurs du sud-ouest. A Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, c'est l'un des étés les plus secs depuis 50 ans puisqu'on a enregistré que 37 mm depuis le 1er juillet alors que la normale est de 140 mm. Ce déficit pluviométrique très important a des conséquences pour les cultures fruitières de la région. En effet, lorsque les fruitiers connaissent "un stress hydrique" important, ils pompent les réserves d'eau dans les fruits pour se nourrir. Résultat, cela donne des fruits déshydratés et impropres à la consommation. Une des conséquences de la sécheresse c'est aussi la chute précoce des feuilles sur ces arbres.

En Haute-Garonne, les prélèvements d'eau agricole ont été réduits de 15% et le public est appelé à un "usage raisonné". Le printemps avait pourtant été arrosé mais la sécheresse s'est progressivement installée au cours de l'été. Fin juillet, les premiers destockages de barrages ont été effectués pour permettre l'irriguation agricole. Pour soutenir l'étiage de la Garonne, on a déjà destocké 42 millions de m3, soit 72% des réserves des retenues d'eau. A Toulouse, le débit de la Garonne est de 40% seulement par rapport à la normale. Le 7 septembre on a même franchi le seuil d'alerte à Toulouse.

DIAPORAMA

Sur le même sujet