Actualités Météo
Suivi météo au Japon : nouveau séisme et incendie

par La Chaîne Météo

Ce mardi après-midi, un nouveau séisme de magnitude 6 a été enregistré à Shizuoka, à 120 km environ au Sud-Ouest de la capitale. Quelques minutes après, un incendie s'est déclaré dans le réacteur 4 de la centrale nucléaire Fukushima, faisant craindre de nouvelles fuites radioactives.


METEO CONSULT vous informe, jour après jour, du suivi de la situation en fonction des conditions météo.


Comment prévoir la direction des flux radioactifs ?

L’incertitude est au plus fort puisque très peu d’information sur le niveau de radioactivité présent à la source est disponible.
Or, pour calculer correctement la propagation et la dispersion du nuage radioactif il faut, comme pour toute modélisation, intégrer la source (quantité, teneur, durée de l’émanation). Ensuite, vient le calcul à partir des contraintes météo en altitude (humidité, vents, mouvements verticaux, intensité des précipitations), non seulement autour de la région d’émission mais aussi, jour après jour, sur une zone d’autant plus vaste que le nuage radioactif s’éloigne de son point d’origine.
Il est de toute façon évident que des poussières radioactives s’échappent des centrales accidentés.
METEO CONSULT suit donc l’évolution de la situation météo pour déterminer quelles sont les zones menacées. Il faut surveiller en particulier les vents qui transportent les poussières radioactives et les zones de pluie qui les font retomber au sol.

Mercredi et jeudi : les polluants seront repoussés vers le large

Après les conditions météorologiques critiques de ce mardi (puisque les vents faibles et les pluies étaient propices aux retombées des poussières radioactives sur le centre de l'île principale Honshu), le système dépressionnaire complexe s'éloigne vers le nord-est et permet l'établissement d'un flux de nord-ouest fort à proximité et dans le sud des centrales nucléaires. Malgré quelques averses, les retombées devraient être moins menaçantes. Le vent fort repoussera les rejets radioactifs vers la mer.


La menace revient à partir de vendredi


Si les rejets persistent, la situation redeviendra encore plus dangereuse. En effet, un anticyclone se centrera sur le Japon, avec pour conséquence un vent quasiment nul et une satbilité de la masse d'air qui emprisonnera la radioactivité dans les basses couches.



Vous pouvez suivre les informations générales concernant les conséquences du séisme sur le figaro.fr
Retrouvez toutes nos prévisions météo détaillées et localisées à 14 jours au 32.01 sur votre téléphone (1,35 euro l'appel + 34cts la minute).

À lire aussi