Actualités Météo

Suivi nucléaire au Japon : météo dangereuse jusqu'à mardi

par

Suite aux différentes explosions survenues ces derniers jours, les autorités japonaises tentent actuellement de déverser de grandes quantités d'eau sur les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Mercredi, les conditions météo étaient venues compliquer les opérations de secours dans les régions situées du nord-est du Japon touchées par le tsunami (Iwate, Miyagi et Fukushima), notamment en raison des chutes de neige de la veille et des températures négatives (entre -1°C et -5°C sur le secteur de Sendai).


METEO CONSULT vous informe, jour après jour, du suivi de la situation en fonction des conditions météo.


Comment prévoir la direction des flux radioactifs ?

L’incertitude est au plus fort puisque très peu d’information sur le niveau de radioactivité présent à la source est disponible.
Or, pour calculer correctement la propagation et la dispersion du nuage radioactif il faut, comme pour toute modélisation, intégrer la source (quantité, teneur, durée de l’émanation). Ensuite, vient le calcul à partir des contraintes météo en altitude (humidité, vents, mouvements verticaux, intensité des précipitations), non seulement autour de la région d’émission mais aussi, jour après jour, sur une zone d’autant plus vaste que le nuage radioactif s’éloigne de son point d’origine.
Il est de toute façon évident que des poussières radioactives s’échappent des centrales accidentés.
METEO CONSULT suit donc l’évolution de la situation météo pour déterminer quelles sont les zones menacées. Il faut surveiller en particulier les vents qui transportent les poussières radioactives et les zones de pluie qui les font retomber au sol.
Depuis mercredi, les vents assez forts ont eu tendance à repousser les rejets radioactifs vers la mer. Ils vont faiblir pour le week-end, mais leur orientation reste favorable.



Temps pluvieux aujourd'hui dimanche

Dimanche, le vent continue à faiblir, tout en gardant une composante ouest-sud-ouest dominant. Les particules radio-actives ont tendance à rester plus nombreuses à proximité du littoral, mais la situation reste sous contrôle. L'inquiétude concerne les précipitations, qui auront comme conséquence de rabattre les éléments radioactifs au sol, risquant alors de contaminer les surfaces agricoles et les eaux des cours d'eau.


La situation deviendra surtout critique demain lundi et mardi, avec la persistance d'un temps instable avec quelques averses. Surtout, le flux s'orientera au secteur est à nord-est faible sur l'ensemble du Japon. Les particules radioactives circuleront non seulement sur l'île, mais elles pourraient se fixer au sol avec la présence de précipitations.

Mardi après-midi, le vent basculera au nord-ouest modéré avec rafales. La situation deviendra à nouveau plus favorable jusqu'en fin de semaine. Les émissions de polluants seront alors rejetées dans le Pacifique.


Vous pouvez suivre les informations générales concernant les conséquences du séisme sur le figaro.fr




Retrouvez toutes nos prévisions météo détaillées et localisées à 14 jours au 32.01 sur votre téléphone (1,35 euro l'appel + 34cts la minute).

À lire aussi