Actualités

Nombreuses inondations en Europe ce week-end, tragédie en Russie

par

Les conditions restent particulièrement dépressionnaires sur une grande partie de l'Europe du nord. C'est le cas depuis plusieurs sema

Les conditions restent particulièrement dépressionnaires sur une grande partie de l'Europe du nord. C'est le cas depuis plusieurs semaines, et la situation sera durablement perturbée, sans doute jusqu'à fin juillet. Ce week-end, de fortes précipitations continues ont concerné le Royaume-Uni, tandis que plus à l'est les orages étaient violents entre la Scandinavie, la Russie et les pays baltes.

Orage exceptionnel meurtrier dans la région de Krasnodar

Dans la nuit de vendredi à samedi, c'est la région de Krasnodar qui a été touchée par un orage exceptionnel. Les cumuls de pluie ont approché les 200 mm en une heure (jusqu'à 194 mm à Novorrosiysk, à proximité de Krymsk, où les plus gros dégâts ont été observés). Près de 200 personnes sont décédées en raison de coulées de boue, mais également suite à une submersion marine observée en mer Noire. La durée de retour d'un tel orage en Russie est de l'ordre de 100 ans.

Graves inondations sur le sud de la Suède


La Russie n'a pas été le seul pays exposé à des intempéries ce week-end. Sur les îles britanniques, les pluies ont été très soutenues samedi (jusqu'à 60 mm), mais cela n'a pas causé d'inondations majeures. En revanche, c'est sur le sud de la Suède que de très violents orages se sont produits samedi soir. Ils ont concerné la région de Jonköping.

Là aussi, les cumuls sont remarquables avec 142 mm à Orrefors et 111 mm à Hultsfred. D'importantes inondations ont été observées dans la ville de Mariannelund, avec de gros dégâts. La situation est d'autant plus préoccupante en Scandinavie que la semaine restera très perturbée, avec un défilé de perturbations actives. La situation devrait donc s'aggraver.

Intempéries en Europe Centrale

Enfin, d'autres orages plus isolés, mais tout aussi violents, ont concerné l'Europe Centrale, où l'épisode de canicule prend fin. Il est tombé jusqu'à 100 mm en Estonie et souvent de 60 à 80 mm en Pologne, où de fortes chutes de grêle et des dégâts liés à la foudre ont été signalés. Là aussi, d'autres orages isolés, mais potentiellement violents, sont à redouter jusqu'à mercredi.

Retrouvez toutes nos prévisions à travers le monde sur votre téléphone au 3264**

Sur le même sujet