Actualités

Un début de tornade en Saône-et-Loire ce jeudi

par

Un tuba s'est formé au-dessus de la commune de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire avant hier soir. Impressionnant, mais

Un tuba s'est formé au-dessus de la commune de Sennecey-le-Grand en Saône-et-Loire avant hier soir.

Impressionnant, mais inoffensif, le tuba aperçu hier en Saône-et-Loire est resté en hauteur sans atteindre les habitations. Particulièrement étiré, ce tuba n'était pas loin du stade de véritable tornade, mais celle-ci n'a finalement pas abouti puisqu'elle n'a pas touché le sol. Celui-ci s'est présenté sous la forme d’un nuage en entonnoir, généralement appelé tourbillon.

En fonction de la température et de l’humidité de l’air, le tuba se forme lorsque la chute de pression au centre de la tornade dépasse une certaine valeur. Le tuba est tout simplement le tube de la tornade, qui, en France, reste le plus souvent au simple stade de « début de tornade », sans conséquence.
Le tuba peut avoir plusieurs types de formes : conique ou cylindrique, avec des dimensions allant de quelques mètres jusqu’à plusieurs kilomètres ; il peut également revêtir différents types de couleurs : le plus souvent blanc ou gris, mais aussi bleu lorsque son cœur est rempli d’humidité, ou rouge lorsque lorsqu’il est rempli de poussières.

Du simple tuba à la véritable tornade…



Plus la tornade se rapproche du sol et plus elle perd en puissance et en durée de vie. L’estimation de sa dangerosité est souvent visible à l’œil nu : une tornade dite « faible » (avec des vents compris entre 65 et 180 km/h) se présente en général sous le forme d’un cône non turbulent qui n’atteint pas le sol ; au contraire, une tornade dite « forte » (avec des vents allant de 180 à 330 km/h) apparaît comme une large colonne de couleur claire, tumultueuse et bourdonnante, qui touche bruyamment le sol. Ces tornades sont l’objet de fascination de nombreux photographes, les « chasseurs de tornades », qui n’hésitent pas à les traquer dans le monde entier en dépit de tous les dangers. D’une durée de vie de quelques heures, la tornade n’impressionne pas seulement par son apparence qui présente souvent une oscillation horizontale telle un serpentin, mais également par les émissions sonores causées par son interaction avec le sol. Elle est en effet souvent bruyante, donnant véritablement l’impression de « rugir ».



Vous avez pu observer un phénomène naturel spectaculaire ? Envoyez-nous vos photos et vos vidéos !
Commes celles que vous pouvez voir en illustration de cet article, les meilleures seront diffusées et commentées par nos présentateurs dans les différentes éditions du Journal de La Chaîne Météo.


Suivez l'évolution des conditions météo sur votre commune, heure par heure, sur votre téléphone au 32.01*

Sur le même sujet