Actualités

Inondations en Algérie : la capitale submergée par des torrents

Une dépression active a circuler hier sur le sud de la Méditerranée et les pays du Maghreb. En lien avec de l'air froid en

Une dépression active a circuler hier sur le sud de la Méditerranée et les pays du Maghreb. En lien avec de l'air froid en altitude, la masse d'air était particulièrement instable et de violentes pluies orageuses se sont abattues sur Alger et sa région provoquant d'importantes inondations.



Les cumuls de pluie relevés en 24 heures équivalent à 4 mois de précipitations. Voici quelques valeurs relevées en Algérie :

* 195 mm à Bouzareah
* 114 mm au cap Caxine et à Mehelma
* 109 mm à Bordj-El-Bahri
* 104 mm à Reghaia
* 101 mm à Tessala-El-Merdja


La semaine dernière fortes pluies et inondations s'étaient déjà produites sur une partie de l'Algérie faisant 2 victimes et des dégâts considérables. Cette situation s'explique par les descentes d'air froid qui se produisent à répétition sur l'ouest de l'Europe et qui débordent jusque sur les pays du Maghreb. Ce mercredi, les intempéries devaient toucher le nord de la Tunisie avec fortes pluies, orages et vents violents.


Un " cyclone Méditerranéen "


La dépression très creuse, responsable de ces intempéries, est appelée parfois " cyclone méditerranéen ", ou encore " médicane " (pour Méditerranéen et Hurricane : ouragan, en anglais) : en effet, elle s'accompagne d'une situation de tempête, avec des vents supérieurs à 140 km/h en mer et des creux de 8 mètres. Cette dépression se décale désormais sur la botte Italienne (après avoir frappé la Sicile) puis vers les Balkans et la Grèce (au cours de la journée de jeudi), où l'on s'attend à de très violents orages.


Retrouvez tous les jours notre bulletin météo Algérie ici.


Retrouvez les prévisions météo pour l'Algérie sur votre téléphone, au 3264**
DIAPORAMA

Sur le même sujet