Actualités

Tornade de Joplin : 2 ans après la catastrophe

22 mai 2011, 17h34 exactement, une tornade F5 avec des vents à plus de 400 km/h dévastait la ville de Joplin aux Etats-Unis. Le bilan

22 mai 2011, 17h34 exactement, une tornade F5 avec des vents à plus de 400 km/h dévastait la ville de Joplin aux Etats-Unis. Le bilan de ce phénomène ultra-violent est sans pareil : 160 morts et 990 blessés en l’espace d’une journée dans cette ville du Missouri qui compte 50 000 habitants. Un triste anniversaire qui fait écho au désastre survenu à Moore le 20 mai dernier.


Une tornade exceptionnelle



Classée en catégorie F5 (degré maximal), la tornade de Joplin s’étalait sur 1,21 km et a parcouru 35,6 km. 8 000 habitations, 18 000 voitures , 450 entreprises et 28 églises ont été touchées. Le lycée de la ville a également été rasé par le passage du phénomène destructeur. Plus de la moitié des décès sont survenus dans les habitations des personnes concernées, l’autre partie ayant majoritairement trouvé la mort dans leurs véhicules en tentant de fuir.
Il s’agit d’une « tornade à multiples vortex », c’est-à-dire d’une cellule orageuse massive produisant de multiples tornades. Le coût des dégâts a été estimé à environ 3 milliards de dollars.
Joplin est répertoriée comme la 7ème tornade la plus dévastatrice de l’histoire des Etats-Unis. La première reste « la tornade des trois-états » (« tri-state tornado ») survenue en 1925 à Saint-Louis et ayant causé la mort d’environ 750 personnes. Une tornade de l’intensité de Joplin ne s’était plus produite depuis celle de Flint, au Michigan, le 8 juin 1953.
Une zone à risque



La ville de Joplin se situe en plein cœur de la fameuse Tornado Alley, l’allée des tornades (lieu de tournage de notre série-documentaire « Rendez-Vous In Tornado Alley »). Son climat subtropical humide et son relief très plat en font un lieu de passage presque habituel pour le développement de phénomènes orageux violents. Le mois de mai y est particulièrement chaud et humide : de 25 à 29°C en moyenne pour un cumul moyen de 128,8 mm de précipitations au cours du mois).
Il s’agit de la troisième tornade relevée sur la ville de Joplin depuis mai 1971.

2011 : "l'année des tornades"



Un total de 1 560 tornades dénombrées, causant la mort de plus de 500 personnes, tel est le triste bilan de l'année 2011 en matière de tornades. Outre Joplin, l’autre catastrophe météo qui a marqué les consciences américaines en 2011 est l' « outbreak » géant du 25 avril avec plus de 300 tornades et 300 victimes à déplorer en une seule journée.

La reconstruction : l’efficacité américaine


Les forces spéciales de l’armée et la garde nationale sont arrivées sur place dès le lendemain, le 23 mai 2011. Ce sont au total presque 3 000 personnes qui ont été mobilisées pour rechercher les survivants, secourir les animaux, et déblayer le terrain. Le président Barrack Obama s’est lui-même rendu sur place une semaine après. En quelques mois, plus de 130 000 volontaires se sont unis pour ériger des bâtiments provisoires et aider à la reconstruction.
Le 22 mai a désormais été renommé « jour de l’union » à Joplin.


Retrouvez toutes nos prévisions météo pour les Etats-Unis au 3264** sur votre téléphone.

DIAPORAMA

Sur le même sujet