Actualités

Hier : près de 25°C d'écart entre la Bretagne et l'Isère !

par

La France se trouve depuis le début de semaine au coeur d'un conflit de masses d'air. Un front pluvio-orageux ondulant matérialise la

La France se trouve depuis le début de semaine au coeur d'un conflit de masses d'air. Un front pluvio-orageux ondulant matérialise la limite entre la fraîcheur océane et les fortes chaleurs persistantes de l'Alsace à la région Rhône-Alpes. Hier, la situation était remarquable avec à peine plus de 13°C sur la Bretagne, mais près de 37°C dans la cuvette grenobloise.



La façade atlantique de notre pays était particulièrement défavorisée ce mardi, avec un ciel couvert, des passages pluvieux et un vent marin rafraîchissant. Du coup, les maximales observées étaient dignes d'un début avril avec simplement 13°C sur la pointe du Raz, 18°C à Biarritz, 19°C à Lorient et 20°C à La Rochelle.

A l'opposé, la journée a été marqué du sceau des fortes chaleurs entre l'Alsace-Lorraine, la Franche-Comté, la région Rhône-Alpes et la Méditerranée. La maximale française, comme dimanche, a été observée à Vizille (38) avec jusqu'à 36,9°C. Il a également fait 35 à 36°C sur Colmar, Marseille ou Carpentras. La Corse n'était pas épargnée avec des pointes à 34°C du Cap Corse à la région de Calvi, où soufflait le vent du sud.


La fraîcheur finira par s'imposer


La situation restera contrastée jusqu'à demain, avec une fraîcheur marquée le long de l'océan et des pics à 36-37°C de l'Alsace à la région Rhône-Alpes et à l'arrière-pays méditerranéen. Finalement, c'est la fraîcheur qui gagnera la partie à partir de jeudi, puisque les températures passeront partout sous les moyennes saisonnières. Cette situation durera alors jusqu'au week-end.


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*

Bleu c'est bleu

Sur le même sujet