Actualités Météo

Tornade et orages violents en France : le bilan

par

Les derniers orages violents ont concerné les régions du nord-est hier soir avant de s'évacuer vers la Belgique et

Les derniers orages violents ont concerné les régions du nord-est hier soir avant de s'évacuer vers la Belgique et l'Allemagne. L'heure est donc au bilan après 4 jours d'intempéries sur la France.


Lundi et mardi ce sont les régions du sud-ouest qui ont été touché par une perturbation très active qui a stagné pendant près de 48 heures avec des cumuls de pluie très importants. Les cumuls de pluie ont atteint 40 à 60 mm en plaine mais ont dépassé les 100 mm sur le relief pyrénéen avec jusqu'à 183 mm à Gavarnie. En moyenne, il est tombé plus d'un mois de précipitations en 36 heures. Suites à ces pluies diluviennes des crues éclairs et des inondations ont concerné les vallées pyrénéennes. La Gave de Pau a été placée en vigilance rouge avec une crue exceptionnelle occasionnant de terribles dégâts.


Mercredi en fin d'après-midi, un axe orageux important s'est développé sur un axe allant de l'Ile-de-France et du Centre à la Bourgogne. C'est dans sa partie est, au contact d'un air chaud et très instable, qu'il a été le plus actif. En Côte d'Or, au moins une tornade s'est développée dans le secteur d'Etrochey et a infligé de gros dégâts aux habitations. Certaines maisons ont été entièrement détruites dans un rayon de quelques centaines de mètres. En remontant vers le nord, la même cellule a provoqué une rafale à 160 km/h à Chaumont (52). Il s'agit d'un record de vent pour cette station.


En Ile-de-France, la même cellule orageuse a circulé, légèrement plus atténuée, mais elle a aussi provoqué des dégâts. Les pompiers sont intervenus plus de 6000 fois pour des caves inondées, des routes coupées ou submergées et des arbres couchés. Le vent a là aussi soufflé très fort avec des pointes à plus de 100 km/h à Roissy (95). Ensuite, les orages se sont décalés vers le nord en gardant de leur vigueur. Plusieurs stations de métro ont été fermées après avoir été inondées tout comme plusieurs autoroutes parisiennes, dont l'accès à l'aéroport Roissy CDG. Le traffic aérien a été interrompu pendant 10 minutes à Orly à 17h.

Au cours de cet épisode orageux on a relevé des cumuls de pluie équivalant à 3 semaines à un mois de précipitations :

* 35 mm à Roissy (95)
* 40 mm à Chatillon-sur-Seine (21)
* 43 mm à Cudot (89)
* 45 mm à Juzennecourt (52)
* 47 mm à Melleroy (45) et Cruzy (89)
* 48 mm à Chaumont (52)
* 51 mm à Bouy-sur-Orvin (10), Nemours (77),
* 52 mm à la Brosse-Montceaux (77) et Rouvroy (80)
* 70 mm à Chamblanc (21)

Dans la nuit et la journée de jeudi, les orages ont touché les régions s'étendant du nord-est jusqu'aux Alpes avec localement de la grêle et des cumuls de pluie très importants. On a relevé :

* 33 mm à Dommartin-aux-Bois (88)
* 36 mm à Launois-sur-Vence (08)
* 37 mm à Venisey (70)
* 39 mm à Lesse (57)
* 42 mm au Grand-Bornand (74)
* 46 mm à Rouvres-en-Woevre (55)
* 59 mm à Saint-Hilaire-sur-Helpe (59)


Une activité électrique record


L'activité électrique a été remarquable mercredi. Notre partenaire Météorage a recensé plus de 250 000 impacts, il s'agit d'un nouveau record journalier en France. Toute la moitié nord a connu un orage à un moment ou à un autre de la journée, à l'exception de la Bretagne, de l'Alsace et la Normandie.


Vers un temps plus frais


Après les orages, retour à un temps plus frais et faiblement perturbé avec des nuages très présents qui s'accompagneront parfois de pluie ou d'averses. Les régions du sud-est seront les seules à échapper aux nuages et aux averses.

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*

À lire aussi