Actualités

Tempête tropicale Chantal en Martinique : le bilan

La tempête tropicale Chantal est passée dans la journée de mardi au dessus des petites Antilles en affectant surtout la Martinique

La tempête tropicale Chantal est passée dans la journée de mardi au dessus des petites Antilles en affectant surtout la Martinique.



Une tempête sans trop de conséquences....


A son passage les plus fortes rafales de vent ont atteint 120 km/h sur la pointe de la Caravelle et sur les hauteurs de Pointe à Pitre et 94 km/h sur l'aéroport Martinique-Aimé Césaire.
De fortes pluies orageuses ont concerné une large moitié sud de l'île avec des cumuls de précipitations qui ont atteint jusqu'à 120 millimètres en 12 heures.
En mer la houle a attint 4m 30 à Basse Pointe au nord de la Martinique avec des vagues maximales de l'ordre de 6m90.


Des dégâts mais aucune victime


Selon un premier bilan établi en préfecture au sein du centre opérationnel départemental, ces vents forts ont entraîné des chutes d'arbres sur les réseaux routiers et électriques privant 33 000 d'électricité. Mardi en fin de journée, les services des routes départementales et régionales ne signalaient plus d'axes coupés mais des perturbations ponctuelles en raison des chutes d'arbres ou de ruptures de câbles électriques notamment.

Sur l'aéroport Aimé Césaire, plusieurs vols transatlantiques ont été retardés à leur départ de Paris affectant du même coup les vols retour.

Les épreuves de rattrapage du baccalauréat prévues mardi après-midi dans les neuf centres d'examen de l'île ont été reportées à mercredi et jeudi par l'académie de Martinique.

Enfin, l'étape du tour cycliste de la Martinique prévue mardi a été reportée à ce mercredi, si les conditions de circulation sur les routes le permettent.


Passage de la tempête ce mercredi soir en Haïti


Haïti est placé en vigilance cyclonique orange à l'approche de la tempête tropicale Chantal qui devrait provoquer de fortes pluies orageuses et des vents violents sur une bonne partie du pays.

Chantal devrait atteindre les côtes d’Haïti ce mercredi soir. Les départements situés au nord de la République sont les plus exposés.
Les habitants des zones qui présentent des risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain sont appelés à appliquer tous les principes de sécurité. Les responsables de la gestion des risques et désastres invitent les personnes vivant à proximité des ravines, des rivières, aux flancs des montagnes, à faire preuve de prudence.

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*

DIAPORAMA

Sur le même sujet