Actualités Météo

Soleil et chaleur : survivre en été

par

Soleil et chaleur marquent cette semaine de vacances. Si lézarder pendant des heures paraît agréable, gardez à

Soleil et chaleur marquent cette semaine de vacances. Si lézarder pendant des heures paraît agréable, gardez à l’esprit que les mélanomes cancéreux se sont multipliés par 3 en 20 ans.

 

La dangerosité du soleil varie en fonction de plusieurs paramètres :
 
- la latitude : les rayons sont plus dangereux sous les tropiques

- l’altitude : plus vous montez en altitude, plus les rayons sont puissants : une exposition à la montagne est plus néfaste qu’une exposition à la plage !

- l’heure : les rayons varient en fonction de l’heure : à midi, ils sont verticaux et causent plus de dommages sur la peau

- les saisons : l’été, les rayons sont plus intenses que l’hiver. Cependant, une exposition prolongée au soleil en plein mois de décembre peut aussi avoir de graves conséquences.
 

Crampes, anomalies du comportement, nausées ou forte fièvre ? Tels sont les signes annonciateurs d’un coup de chaleur après un ensoleillement prolongé. 10 % des coups de chaleur sont mortels, et certains peuvent aussi laisser des séquelles graves au niveau neurologique.

En cas de coup de chaleur, la personne doit être déshabillée, placée à l’ombre, aspergée d'eau fraîche et bénéficier, si possible, d’un léger courant d'air.
 

Se protéger


Pour autant, il n’est pas nécessaire de renoncer totalement au bronzage, mais juste de savoir comment tirer le meilleur du soleil, sans en subir les dommages :
 
- équipez-vous de l'indispensable : chapeau, t-shirt de couleur claire, lunettes, et crème solaire à renouveler toutes les 2 heures au moins

- évitez les expositions entre 11h et 16h

- restez à l’ombre autant que possible

- limiter à moins de 4 heures par jour l’exposition

- évitez l’alcool et les boissons diurétiques

- cessez toute activité sportive intense dès que les températures dépassent 30°


N’oubliez pas que 80 % des dommages provoqués par le soleil se produisent avant 18 ans, un coup de soleil chez un enfant ne doit donc jamais être pris à la légère : 4 minutes d’exposition solaire chez un enfant correspondent à 1h pour un adulte !


Le soleil sera-t-il au rendez-vous sur votre ville ? Retrouvez par téléphone nos dernières prévisions au 3201*.

À lire aussi