Actualités

Beau temps : un été indien en France ?

Si l’automne est généralement synonyme de brouillard, grisaille et averses, la semaine prochaine s’annonce plutôt

Si l’automne est généralement synonyme de brouillard, grisaille et averses, la semaine prochaine s’annonce plutôt estivale en France. Peut-on pour autant parler d’un été indien ?


Pourquoi parle-t-on d’été indien en automne ?


Cette expression d’origine américaine et canadienne correspond à une période de temps doux et ensoleillé qui survient juste après les premières gelées de l’automne dans l’hémisphère Nord, mais toujours avant l’hiver.


Sa durée peut varier de quelques jours à plusieurs semaines. Au Canada, la dénomination « été indien » ne s’applique que dans le cas d’ensoleillement durant plus de 3 jours de suite entre octobre et novembre. Aux Etats-Unis, l’été indien est particulièrement flagrant dans la ville de San Francisco en octobre, période pendant laquelle il n’est pas rare d’observer les journées les plus chaudes de l’année.


L’origine de son nom reste encore non élucidée. Anciennement connue comme « l’été des indiens », l’expression pourrait provenir du fait qu’il se produit principalement dans les anciens territoires indiens d’Amérique du Nord.


Un été indien français ?


Si la saison automnale se caractérise par une diminution de l’ensoleillement et un retour de l’air froid, l’été indien se produit lorsqu’un flux d’altitude lent entraîne un blocage de la circulation atmosphérique, et donc des dépressions. Les vents, qui sont établis au Sud, ont pour conséquence l’apparition d’un air doux et de conditions stables. Ce temps agréable donne l’illusion de retourner dans une période estivale l’espace de quelques jours.


De nos jours, l’expression est souvent galvaudée et régulièrement utilisée pour parler des périodes d’ensoleillement tardives.

En plus d’être usurpée au niveau historique puisque l’Europe n’a pas de territoire indien, l’expression l’est également au niveau météorologique. Même si la situation anticyclonique actuelle peut faire penser à une période d’été indien, la France n’est pas exposée au flux de Sud de la même façon, comme l’est l’Amérique du Nord. Il aurait fallu également que ce retour du temps chaud et ensoleillé survienne après les premières gelées ou les premiers frimas (ce qui sera certes le cas en haute montagne).


Profitez au mieux de votre automne en vous tenant au courant de la situation météo chez vous, sur votre téléphone au 3201*

DIAPORAMA

Sur le même sujet