Actualités

Halloween : pénurie de citrouilles à cause de la météo !

Les cultures de citrouilles ont été décimées par les pluies fortes et régulières dans plusieurs

Les cultures de citrouilles ont été décimées par les pluies fortes et régulières dans plusieurs états des USA et zones du Québec.

La plupart des états producteurs du célèbre légume orange décoré à l’occasion d’Halloween craignent une situation de pénurie. Au Delaware, état de la côte est situé en dessous de New York, les fortes pluies tombées de juin à août ont fortement affecté les cultures de cucurbitacées. Les variétés de citrouilles les plus prisées pour les célèbres décorations du 31 octobre n’ont pas résisté aux moisissures générées par la pluie. En particulier le sud du Delaware, une zone habituellement plutôt sèche nécessitant un arrosage des cultures. Pour palier au manque, l’état devra importer des citrouilles en provenance de Pennsylvanie. Même constat dans le Wisconsin, état du nord bordant le lac Michigan. Les pluies trop régulières du printemps, suivies d’une période de sécheresse au cours de l’été, ont fait pourir la plupart des cucurbitacées, ou dans le meilleur des cas, retardé leur croissance. Les précieuses citrouilles restantes pourraient ne pas être assez grandes pour être vendues à temps. Un problème de taille, mais aussi de couleur : en retard, les citrouilles ne s’ornent pas encore de leur belle couleur orange, mais d’une teinte verdâtre beaucoup moins attractive pour les familles. Le Texas aussi s’inquiète pour sa production : les cultures de citrouilles géantes, la variété la plus prisée pour Halloween, ont été décimés par de nombreuses maladies liées au trop plein d’eau durant l’été. Les plus petites variétés s’en sortent un peu mieux (Hercule et Gold Standard). De quoi faire baisser la consommation des familles américaines qui avaient acheté plus de 6 millions de tonnes de citrouilles en 2010, soit une moyenne de 2 kilos par habitants. Un état américain a par contre bénéficié de conditions idéales au développement des citrouilles : c’est le cas de l’Oklahoma qui a connu un bel été sec et ensoleillé.
Les Etats-Unis ne sont pas les seuls concernés par cette probable pénurie de citrouilles, le Québec aussi craint pour le bon déroulement des festivités d’Halloween. Les associations de cultivateurs parlent là-bas de « la pire saison que les cultivateurs de citrouilles aient connus depuis au moins 12 ans ». Pluie, inondations et fraîcheur, au printemps comme en été, ont affecté le développement des pousses. Dans certaines zones, certains agriculteurs ont perdu la totalité de leurs récoltes.

Culture des citrouilles : du soleil, mais pas trop de pluie

Le légume Cucurbita pepo, de son nom scientifique, se récolte de septembre à avril et nécessite un temps très ensoleillé. Les semis s’effectuent entre mars et mai et son développement nécessite un sol très riche. Particulièrement sensible à la moisissure, il est conseillé d’installer un paillis ou un film entre le légume et le sol afin d’éviter un contact prolongé avec un sol humide. Les fruits de la famille cucurbita (citrouilles, courges) tolèrent en effet mieux la sécheresse qu’une forte humidité. Il s’agit dans tous les cas de fruits se développant durant la saison chaude, avec une température optimale qui se situe autour de 30°C. Son poids moyen est de 5 kg mais le record a été atteint aux Etats-Unis en 2009 avec un spécimen de 782 kg.

Suivez l'évolution des prévisions météo aux Etats-Unis en composant le 3264** sur votre téléphone.

Sur le même sujet