Actualités

Anticyclone d'hiver : le casse tête des prévisionnistes

par

Si la situation générale de cette semaine est fiable à savoir la persistance de conditions anticycloniques sur le pays. La

Si la situation générale de cette semaine est fiable à savoir la persistance de conditions anticycloniques sur le pays. La prévision à l'échelle régionale s'avère particulièrement délicate aussi bien pour la couverture nuageuse que pour les températures. Cela explique pourquoi dans certaines situations vous vous étonnerez d'avoir un plafond bas et gris alors que le soleil était prévu et inversement.
Pourquoi les prévisions sont elles délicates dans cette situation de calme anticyclonique ?



En automne tout comme en hiver, le soleil n'est plus assez puissant pour réchauffer suffisamment les basses couches de l'atmosphère et dissiper l'humidité ainsi emprisonnée. La difficulté de la prévision réside alors dans la localisation précise des bancs de brouillards ou nuages bas qui peuvent être plus ou moins étendus, ce qu'ont du mal à prévoir nos modèles de simulation de l'atmosphère. D'autre part, la dissipation ou non des ces phénomènes de basses couches est tout aussi difficile. L'expertise du météorologue et l'observation permanente de l'évolution de l'humidité dans les basses couches de l'atmosphère est nécessaire pour que la prévision ne dérive pas trop.


La situation de mercredi matin attestait de la difficulté des prévisions



A quelques kilomètres près au sein d'une même région, on passe souvent du gris au bleu...Voici quelques exemples :

Bourgogne : soleil généreux sur les hauteurs du Morvan alors que Dijon se trouve plongé dans le brouillard givrant avec 100 m de visibilité.

Franche-Comté : soleil sur les plateaux du Jura alors que des bancs de brouillards sont observés dans la région de Dôle.

En montagne avec le phénomène d'inversion de températures la prévision des températures est particulièrement délicate. Dans le Puy-de-Dôme, il fait plus beaucoup plus doux ce matin à 1400 m d'altitude (6,2°C à Chastreix) que dans la plaine de la Limagne (0°C à Clermont-Ferrand).
Dans le département du Doubs, on passe de -4°C à Besançon (300 m) à 3°C à Epenoy (750 m) tandis qu'on observe -8°C à Pontarlier (830 m) au pied du Mont d'Or.


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*






inversion nuit
© La Chaine Météo

Sur le même sujet