Actualités Météo

Inondations en Bretagne : l'état de catastrophe naturelle décrété

par

La perturbation associée à la tempête Dirk a été très tempétueuse en Bretagne, avec des rafales

La perturbation associée à la tempête Dirk a été très tempétueuse en Bretagne, avec des rafales jusqu’à 144 km/h à la Pointe du Raz. Les pluies ont elles aussi été assez intenses, provoquant des crues sur les cours d’eau bretons.


Accompagnant les fortes rafales de vent, des cumuls de pluie supérieurs à 50 mm ont étés généralement relevés en Bretagne, notamment sur les reliefs. Depuis 10h lundi jusqu’à 20h mardi, on relève ainsi 90,5mm à Guiscriff (56), 87,8mm à Seglien (56), 71,2 mm à Pleucadeuc (56), 70,2 mm à Landrevarzec (29), ou encore 62,4 mm à Landivisiau (29).


Des crues sur l’Oust, le Blavet et l’Odet : le pic de crue atteint ce mercredi

Ces forts cumuls de pluie associés à un fort vent de sud-ouest bloquant l’écoulement des eaux, ont provoqués des inondations sur plusieurs cours d’eau bretons, notamment sur l’Odet (29), l’Oust, la Laïta, et le Blavet (56). Ces débordements de cours d’eau ont un impact significatif sur la sécurité des personnes et des biens, d'autant que sur ces cours d'eau, le pic de crue est atteint ce mercredi.


Morlaix a obtenu l'état de catastrophe naturelle suite aux inondations

Les villes de Quimperlé, Châteaulun et Morlaix ont été les villes plus touchées par les fortes pluies avec des inondations. Le centre-ville de Morlaix a été submergé par 1,50 mètres d'eau et l'état de catastrophe naturelle a été décrété pour cette agglomération.


Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*

À lire aussi