Actualités

Double arc-en-ciel : l'explication météo de vos photos

par

Avec la présence quasi-généralisée d’un ciel de traîne ce week-end, nombreux d’entre vous photographient l’une des plus belles créations lumineuses de la nature : un arc-en-ciel. Quelques-uns de vos clichés témoignant de la présence d’un arc double ont suscité votre curiosité… La Chaîne Météo vous explique le...

Avec la présence quasi-généralisée d’un ciel de traîne ce week-end, nombreux d’entre vous photographient l’une des plus belles créations lumineuses de la nature : un arc-en-ciel. Quelques-uns de vos clichés témoignant de la présence d’un arc double ont suscité votre curiosité… La Chaîne Météo vous explique le phénomène.


Une bonne averse et un soleil situé à mi-hauteur dans le ciel (pas plus de 41°) sont les deux conditions principales qui permettent d’apercevoir un arc-en-ciel. Vu d’avion ou d’un point situé en hauteur (zones montagneuses), l’arc représente un cercle complet. Autour de l’arc principal, dit « primaire » (le plus coloré), il arrive qu’un deuxième arc moins visible soit aperçu. Il s’agit de l’arc « secondaire ». Celui-ci est provoqué par une double réflexion de la lumière du soleil à l’intérieur des gouttes de pluie. Il apparaît dans la direction opposée au Soleil, sous un angle de 50-53°. Cet arc est en fait toujours présent, mais rarement visible.


Les couleurs de cet arc secondaire sont inversées par rapport à celles du premier arc, avec le bleu à l’extérieur et le rouge à l’intérieur. Moins fréquemment encore, il arrive qu’un troisième arc soit visible, inversé par rapport au second et donc identique au premier !

Une photo étonnante ? Une vidéo intéressante? Une question météo ? Faîtes-nous parvenir vos observations, nos experts météo se chargeront de les expliquer.

 

 

 

arc-en-ciel

Sur le même sujet