Actualités Météo

Première vague de chaleur de la saison en France : records en vue

par

Ce début juin 2014 voit l'arrivée rapide de la première vague de chaleur de la saison. Ce coup de chaud est-il exceptionnel? L'occasion de revenir sur les statistiques météo des débuts juin.

La hausse des températures a été brutale sur la France : les fortes chaleurs culminent à l'est en ce début de semaine pour se stabiliser ensuite à un niveau plus raisonnable, mais les conditions estivales s'installent dans la durée.

 

Records de chaleur en vue à l'est

Si la chaleur, remontant du Maghreb, concernera toute l'Europe de l'ouest, c'est sur l'est de la France et en Allemagne qu'il fait le plus chaud : une chaleur qui est souvent accablante entre la région Rhône-Alpes et l'Alsace où la barre des 35°C a été atteinte dimanche à Strasbourg et peut encore l'être jusqu'à mardi.

La moitié ouest de la France connaît aussi des températures estivale, mais le ressenti est plus lourd avec des orages.

Entre les deux, un axe central remontant des Pyrénées au bassin parisien et à la Belgique subit ces fortes chaleurs (entre 27° et 31°), avec un soleil estival mais aussi des orages de chaleur : ces orages, bien qu'isolés, peuvent être violents surtout lundi.

 

Des débuts juin souvent chauds

Les statistiques météo indiquent que les débuts juin en France sont majoritairement chauds voire très chauds (voir notre infographie). Cependant, à cette époque de l'année, on ne peut pas encore véritablement parler de "canicule " mais seulement de pics de chaleur qui ne durent pas plus de 3 jours en moyenne. Les véritables vagues de chaleur et de canicule s'installent plutôt entre dernière décade de juin, puis en juillet et août.

A ce sujet, les mois de juin les plus chauds sont 1976, 1996 (avec 32,6° à Lille, 32,2° à Rennes le 2 juin), 2003 (l'année de la canicule) 2005 et 2006 (avec 29° à Brest le 9 juin), mais là aussi, les plus fortes chaleurs s'étaient mises en place généralement vers le 20.

Une chaleur durable

Le pic de chaleur s'atténue par l'ouest en milieu de semaine, mais le beau temps n'est pas remis en cause en dépit des orages. Après leur passage, un beau temps anticyclonique s'installe à nouveau sur l'ensemble du pays. L'été s'est installé dans la durée, tel qu'envisagé par nos prévisions saisonnières.

 

À lire aussi