Actualités Météo

La Saint-Médard : un dicton fiable ?

par

«Quand il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard. A moins que Barnabé, ne lui coupe l’herbe sous le pied» est un dicton fêté ce lundi 8 juin, qui prend son origine en Aquitaine, Franche-Comté et Limousin.

Ce lundi 8 juin, c’est la Saint-Médard, le plus célèbre des Saints de pluie : celui-ci pourrait marquer le début d’une longue période de pluies désastreuses pour les récoltes. A moins que Saint-Barnabé (jeudi 11 juin) n’y remédie…

Saint-Médard est l’un des évêques les plus populaires de son époque, il officia à Noyon de 456 à 545. Beaucoup de légendes lui sont attribuées, la plus populaire raconte que lorsqu’il était enfant, il fut protégé de la pluie par un aigle qui déploya ses ailes au-dessus de lui. Saint-Médard est également le patron des personnes emprisonnées, des personnes atteintes d’une maladie mentale, de migraine, de névralgie, mais aussi des agriculteurs et des viticulteurs. Surnommé «Saint-pluvieux», il est généralement invoqué pour, ou contre la pluie.

Les variantes du dicton

Les habitants du Languedoc connaissent une autre version du dicton populaire : «S’il pleut pour Saint-Médard, le beau temps vient tard».

Les Auvergnats, préfèrent quant à eux, «Saint-Médard beau et serein, promet abondance de grains».

On dit aussi que «s’il pleut pour Saint-Médard, l’été sera bâtard (ou 40 jours de temps bousard ; les récoltes diminuent d’un quart ; c’est du beau temps pour les canards ; le tiers des biens est au hasard)».

La Saint-Médard 2015

La Saint-Médard 2015 s'annonce partagée sur le pays. Les températures sont de saison au nord avec un ciel clair alors qu'au sud il fait chaud mais les orages sont fréquents. Une bonne nouvelle pour la suite de l'été ? Consultez les dernières prévisions saisonnières.

 

À lire aussi