Actualités

Alerte canicule : 40°C, jusqu'à quand ?

par

C’est une véritable canicule que connaît une partie de l’Europe de l’ouest et du sud-ouest cette semaine. La France est particulièrement concernée avec des températures dépassant localement la barre des 40°C à l’ombre. La situation semble figée jusqu'au week-end, avec tout de même quelques nuances.

Avec la remontée d’air chaud en provenance d’Espagne, les températures affichaient déjà un niveau élevé mardi après-midi, avec 34°C à Paris, 38°C à Bordeaux ou encore 40,2°C à Cazaux (record).

Mercredi, la forte chaleur montera d’un cran, tout en gagnant les régions situées au nord de la Loire. Des Pyrénées et jusqu’à l’Île-de-France, attendez-vous à des valeurs maximales de l’ordre de 35 à 38°C et même 39 à 42°C dans l’intérieur du sud-ouest. Les températures nocturnes seront, quant à elles, également très élevées avec pas moins de 15 à 18°C dans l’est et de 17 à 22°C dans l’ouest où les nuits seront difficiles, notamment dans les grandes agglomérations.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Jeudi, une légère baisse affectera les régions de l'ouest, en raison de l'arrivée d'orages, mais elle sera limitée puisque dès vendredi ainsi que samedi, la chaleur sera à nouveau accablant. Les maximales atteindront alors 35 à 37 ou 38°C l'après-midi entre le bassin parisien, la Champagne-Ardenne, la Bourgogne, le Centre, la région Rhône-Alpes, l’Auvergne et le sud-ouest et autour de 20°C la nuit. Ponctuellement, la barre des 40°C sera de nouveau franchie entre le sud-ouest, l'Île-de-France et les régions de l'est.

Atténuation de la chaleur à partir de dimanche ?

La fiabilité à partir de dimanche devient plus limitée, en raison d’une incertitude des différents modèles de prévision numériques que nous utilisons. Selon certains scénarios, l’avancée de la dépression sur le proche Atlantique apporterait un temps plus nuageux et plus orageux, ce qui aurait pour effet de faire baisser les températures et de rejeter alors l’air le plus chaud vers les régions de l’est et du sud. Si l’intensité de cette canicule est aujourd’hui bien cernée, il est plus délicat de connaître sa véritable durée, variant de 2 à 3 jours dans certains départements du nord-ouest à 5 à 10 jours ou plus vers le centre-est et le sud.

 

© La Chaîne Météo

Sur le même sujet