Actualités

France : coup de vent, à quoi s'attendre demain ?

par

Cette semaine sera marquée par plusieurs coups de vent. Une tempête est même envisagée mercredi. Lundi, une première dépression provoque des vents forts dans l'ouest et le nord du pays, avec des rafales pouvant atteindre 90 à 100 km/h près des côtes.

 Ce mauvais temps est lié au passage d'une dépression. Baptisée "Mickael" cette dépression se  creuse dimanche soir au large de l'Irlande et se positionne lundi sur le sud des îles britanniques frappé par de très fortes pluies.

 

Coup de vent annoncé

Dans la nuit de dimanche à lundi, le vent se renforce sur la façade atlantique avec des rafales atteignant les 70 à 90 km/h. En mer, ce vent fort lève une houle de 4 à 6 mètres dans le golfe de Gascogne. Lundi matin, les vents les plus forts sont attendus entre le littoral charentais et nord-Bretagne. Des rafales de 90 à 100 km/h sont possibles sous les plus fortes averses orageuses près des caps et côtes exposés. Lundi après-midi, c'est l'ensemble du bassin de la Manche qui sera impacté par la dépression "Mickael" avec des vents compris entre 70 et 90 km/h. Dans la nuit de lundi à mardi, la dépression progressera vers la mer du Nord. Un nouveau renforcement du vent est envisagé sur la côte d'Opale et le détroit de Calais, avec des pointes vers 100 à 100 km/h sur les caps Gris nez et Blanc Nez.

 

Risque limité de submersion

Ce fort coup de vent entraînera la formation d'un important train de houle. Dans une mer forte à passagèrement grosse, les vagues déferleront sur les plages. Au moment de la pleine mer, le risque de submersion de digue n'est pas exclu. Avec des coefficients de marée de 80, l'impact des vagues déferlantes pourrait être assez marqué.

 

Tempête mercredi ?

Mercredi prochain, une autre dépression beaucoup plus active concernera la France. Il s'agit de l'ancienne tempête tropicale "Henri", née le 8 septembre dernier au large des Bermudes. Cette tempête a provoqué de fortes pluies sur la côte est des USA avant d'incurver sa trajectoire vers l'est. Après avoir traversé l'Atlantique, elle concernera la France et les îles britanniques mercredi et jeudi. Elle apportera des vents très forts, jusque dans les terres. Sa trajectoire et son intensité demandent à être affiner, mais un risque de tempête sur les côtes atlantiques et celles de la Manche est envisagée.

© La Chaîne Météo

Sur le même sujet