Actualités Météo
Ouragan Joaquin sur les Bermudes, inondations record aux USA

par La Chaîne Météo

L’ouragan Joaquin est en catégorie 4/5 ce dimanche, semant le chaos sur les Bahamas et les Bermudes. Même si Joaquin passe au large des États-Unis, l'est du pays est confronté à des inondations.

Ouragan Joaquin : les Bermudes en alerte maximale

L’ouragan Joaquin est en catégorie 4 ce dimanche. Après avoir semé le chaos sur les Bahamas il frappe ce dimanche les Bermudes.

Les îles Samana Cays, Crooked Island et Long Island ainsi que les îles Rum Cay et San Salvador ont subi de plein fouet l’ouragan vendredi. C'est au tour des Bermudes d'être frappées par ce phénomène Les vents y soufflent à 180 km/h en moyenne, avec des pointes à 250 km/h, ce qui veut dire que même les habitations construites avec des matériaux très solides sont gravement endommagées. Le niveau de la mer s’élève de 2 mètres, provoquant des submersions côtières, associées à des vagues de plusieurs mètres. Les précipitations sont intenses et durables, (jusqu’à 300 mm) du fait de la persistance de l’ouragan sur la zone.

 

Ce week-end : les USA frappés par des intempéries

L’évolution de Joaquin vers la côte Est américaine est étroitement liée à une interaction complexe entre plusieurs phénomènes météo : un front froid situé près de la côte Est, les restes de la tempête tropicale Ida, une bulle de hautes pressions sur le nord de l’océan atlantique et un temps plus perturbé (basses pressions) sur le sud-est des USA. Si l'ouragan Joaquin est passé très au large des côtes étasuniennes, tous les états du sud-est (à partir de la Caroline du Sud) jusqu’au nord-est (New-York, Virginie) ont été frappés ce week-end par de violents orages et des vents forts avec des vagues de 3 à 5 mètres (houle cyclonique résiduelle) sur le littoral du New-Jersey notamment.

 

Etat d'urgence en Caroline du Sud sous les eaux

La côte est des États-Unis a donc connu des pluies records, samedi, ayant entraîné la fermeture de nombreuses routes à cause de nombreux glissements de terrain. Le président Barack Obama a déclaré l'état d'urgence pour la Caroline du Sud. En Caroline du Nord, les fortes pluies persistantes impactent lourdement l'agriculture.  Les inondations sont très importantes, les fermiers ne peuvent plus avoir accès à leurs champs. Depuis vendredi soir, il est tombé 486 mm de pluie à Pinewood, 417mm à Charleston, 345mm à Myrtle Beach et 298 mm à Columbia, soit l'équivalent de 6 mois de précipitations en 48 heures.

À lire aussi