Actualités

USA : super floraison dans la Vallée de la Mort

Déjà en fleurs depuis début janvier, la « Death Valley National Park » est désormais en phase de "super floraison" selon les spécialistes américains. Un événement directement lié aux conditions météo de ces derniers mois.

Il peut se passer des années sans qu’une fleur ne soit présente dans la zone la plus chaude du monde (record de 57°C) : la Death Valley en Californie (Etats-Unis). D’ailleurs, certaines graines peuvent rester endormies une dizaine d’années avant d’être, enfin, confrontées aux conditions météo idéales. Or cette année, les conditions météo de l’automne et du début de l’hiver ont été très humides : des précipitations peu fréquentes mais abondantes, ayant entrainé des crues soudaines (« flash flood »). 25 mm de pluie sont tombés en une journée le 6 janvier dernier, alors que la moyenne sur l’année entière est de 41 mm, soit plus de la moitié des pluies de l’année tombée en une seule journée.

 

3 mois d'avance

 

En général, la floraison de ce désert débute en mars/avril, seulement si les conditions météo y sont propices. Le désert est en fleurs depuis début janvier, et les rangers du parc parlent désormais de "super bloom" ("super floraison"). La Vallée de la Mort se transforme temporairement en "vallée de la vie".  Selon le personnel du parc, il s'agirait d'une floraison en passe d'être si exceptionnelle que les visiteurs ne reverront probablement pas une autre floraison de même intensité de leur vivant. 

"Nous attendons avec impatience de nouvelles pluies provoquées par le phénomène El Nino : il faut que ces pluies tombent avant que les fleurs se mettent à faner. La floraison est déjà énorme mais si l'arrivée imminente de la pluie se confirme, elle sera encore plus vaste et durera surtout plus longtemps" ont déclaré les rangers sur la page Facebook du parc de la Vallée de la Mort.

 

2015 : déjà une belle année

 

L’année 2015 avait déjà été l’une des plus fleuries depuis plusieurs dizaines d’années, presque à égalité avec l’année de floraison record, 2005 : coquelicots, lilas, orchidées, primevères, tournesols et verveines avaient envahies les plaines, embaumant toute la vallée de leur parfum… La fleur la plus présente actuellement, en ce début 2016, est « l’or du désert » (« Desert Gold »).

 

A voir aussi :

Chili : le désert le plus aride du monde en fleurs

DIAPORAMA

Sur le même sujet