Actualités

USA : orages de neige et effet de lac

par

A cause de "l'effet de lac", des orages de neige se sont produits au nord des Etats-Unis ce mercredi. Regardez les images des orages et du blizzard qui a suivi.

Les Etats-Unis sont actuellement concernés par la tempête de neige Decima : de grosses chutes de neige sont prévues sur tout le nord du pays jusqu'à la fin du week-end : Wyoming, Nebraska, Dakota, Illinois, Wisconsin, Minnesota... Ce mercredi, l'arrivée du front froid sur la région des Grands Lacs a créé une situation spectaculaire, l'effet de lac. Il se déclenche lorsque de l’air très froid originaire des pôles passe sur les lacs, dont les températures sont beaucoup plus douces. Cela entraine un processus de forte évaporation des eaux lacustres, entrainant une condensation importante au-dessus de l'eau.

Cette forte condensation aboutit à la formation de nuages convectifs (parfois orageux), qui, emportés par des vents soutenus, relâchent des chutes de neige dans la zone de convergence des vents. Lac américain, mer adriatique en Italie ou mer de la Manche en France, le processus est exactement le même.

Les orages de neige

D'une manière générale, les orages sont plus nombreux en saison chaude, lorsque les conflits de masse d'air sont importants entre la chaleur et les fronts froids. Mais en hiver, ils ne sont pas rares - notamment au-dessus des mers plus douces - surtout lorsque de l'air très froid arrive en altitude. C'est ce qui s'est passé dans l'état de New York hier.

Dans cette configuration, c'est le principe d'un temps à giboulées qui se met en place, c'est à dire une alternance d'averses et d'éclaircies avec de nombreux nuages instables : les cumulonimbus. Mais le facteur aggravant lié à l'air très froid en altitude exacerbe l'instabilité : les courants froids descendants étant renforcés, la grêle, le grésil et même la neige peuvent tomber au passage de ces très fortes giboulées. Ces très forts courants ont aussi la particularité d'électriser le nuage, de telle sorte que des éclairs peuvent se déclencher, provoquant de forts coups de tonnerre. La foudre peut même tomber si la charge électrique est suffisamment intense. On assiste alors à un véritable orage accompagnant la chute de neige : spectacle assez particulier où se mêle le fracas du tonnerre au sein d'une ambiance blanche et ouatée.

Ce type de phénomène est assez courant en haute montagne, ainsi qu'en bord de mer lors des ciels de traîne d'hiver et de printemps. Mais dans certaines configurations, ces "orages d'air froid" peuvent aussi se déclencher dans l'intérieur des terres.

A voir aussi :

Prévisions saisonnières pour l'hiver

Neige : l'effet de lac

Sur le même sujet