Actualités Météo
Neige industrielle dans le nord du pays

par La Chaîne Météo

De la neige industrielle, appelée également « neige urbaine » ou « neige de pollution », a été observée ces dernières heures dans le nord du pays, de la Bretagne à l'Île-de-France et des Pays-de-la-Loire aux Hauts-de-France. Comment expliquer ce phénomène ?

Il s’agit avant tout d’une neige émanant des activités industrielles conjuguée à des brouillards givrants. Ce phénomène a lieu principalement par temps calme et le plus souvent anticyclonique. Avec les températures négatives présentes dans le nord-est, les chauffages urbains et les cheminées des foyers en banlieue ont participé à l’augmentation des émissions en particules. Ces polluants atmosphériques stagnant au-dessus des agglomérations constituent des noyaux de condensation qui, par temps froid, atteignent le seuil de la congélation. La vapeur d’eau présente naturellement dans l’air se condense sur les particules polluantes et gèle, formant peu à peu des flocons de neige qui finissent par tomber.  

 

 

Un phénomène régulier dans les grandes agglomérations

Par inversion thermique et présence de brouillard dans les basses couches (présence de stratus), le phénomène est régulièrement observé dans les villes les plus industrialisées.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

En février 2010, l’Île-de-France avait déjà connu ce phénomène, laissant parfois en agglomération une couche de 1 cm au sol dans les Yvelines et l’Essonne. En décembre 2013, c'est l'agglomération lyonnaise qui avait été concernée. Ces précipitations peuvent se propager sur plus d’une dizaine de kilomètres en fonction du vent.

 

À lire aussi