Actualités

Le climat de l'Europe peut-il se refroidir ?

Dans un communiqué de presse, le CNRS publie les résultats d'une étude indiquant que "le risque d'un refroidissement rapide au XXIe siècle revu à la hausse" en raison de l'apport d'eau froide vers la mer du Labrador. Ce phénomène pourrait ensuite freiner le Gulf Stream, courant marin chaud qui tempère le climat de l'Europe.

Le Gufl Stream est l’un des courants marins les plus puissants de la planète : prenant naissance vers les Bahamas, il draine des eaux tièdes le long de la côte Est des Etats-Unis puis se dirige vers l’Europe de l’ouest en traversant l’océan Atlantique. Grâce à lui, la douceur règne sur l’ouest de la France, les îles britanniques et même, de façon plus relative, l’Islande et la  Norvège.

Une étude du C.N.R.S. indique que le refroidissement de l'Atlantique Nord pourrait être rapide

Dans un communiqué de presse publié ce 15 février 2017, le CNRS indique que "détecté dans toutes les projections des modèles climatiques actuels, le ralentissement du Gulf Stream pourrait entraîner un bouleversement climatique sans précédent. En 2013, le GIEC, se basant sur les résultats d'une quarantaine de projections climatiques, a estimé que ce ralentissement s'installerait progressivement et sur une échelle de temps longue."

Mais en étudiant plus précisemment la Mer du Labrador, à l'ouest du Groenland, des chercheurs en océanographie ont calculé que ce refroidissement pourrait être beaucoup plus rapide que prévu jusqu'à présent.

Lire le communiqué du CNRS

Lire aussi : Le ralentissement du Gulf stream va-t-il refroidir l’Europe ?

L'impact de la fonte de la banquise arctique sur le climat de l'Europe

© La Chaîne Météo

Sur le même sujet