Actualités Météo

Tempête Zeus : forte tempête hivernale

par

La tempête Zeus a traversé le pays dans la journée du 6 mars 2017, depuis la Bretagne jusqu'aux régions méditerranéennes. Elle a généré des vents violents, compris entre 100 et 150 km/h, et jusqu'à 190 km/h sur les côtes bretonnes. Revivez le déroulement de son passage.

20h00

Les vents les plus forts se concentrent sur le pourtour de la Méditerranée, avec des rafales à 140 km/h au Cap Béar (66) et à Porquerolles (83), 105 km/h à Béziers (34), 100 km/h à Marseille (13) et à Leucate (11). En montagne, les vents soufflent surtout sur les Cévennes (150 km/h au Mont Aigoual) et sur les Pyrénées-Orientales et Andorre (151 km/h).

 

19h40

Sur Twitter, Enedis apporte une correction concernant la situation de ce soir, inédite depuis la tempête Joachim en décembre 2011, et non depuis les tempêtes de 1999 comme précédemment indiqué par le Gestionnaire du Réseau de Distribution d'Electricité (ex-ERDF).

 

 

19h20

Dans un communiqué, Enedis (ex-ERDF) annonce que "600.000 foyers sont privés d'électricité ce soir à travers la France, une situation inédite depuis 1999". Plus de 400.000 foyers sont localisés en Bretagne et en Auvergne-Rhône-Alpes.

 

19h15

La tempête continue de souffler sur les reliefs du département du Rhône avec 145 km/h enregistré à 830 m d'altitude. Sur le sud-est, le vent atteint désormais 168 km/h sur le cap Corse, 130 à 140 km/h sur les îles varoises et toujours 100 km/h sur Marseille. Le vent s'est renforcé sur le haut Var, avec des rafales à 105 km/h.

 

18h25

Les rafales atteignent désormais 147 km/h sur l'île de Porquerolles (83), 156 km/h sur le cap Corse. La tempête s'étend sur l'extrême sud-est du pays. Avec les vents violents d'ouest sur la côte bleue, au large de Marseille, les vagues atteignent 6 m.

 

Le maximum d'intensité est attendu ce soir et en première partie de nuit pour les régions méditerranéennes. L'alerte sera levée demain matin au plus tard.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

17h55

La tempête continue de se propager du littoral méditerranéen à la Corse. Les vents d'ouest atteignent désormais 132 km/h sur l'île du Levant et toujours autour de 150 km/h sur le cap Corse. En remontant vers le massif central, les vents de nord-ouest ont atteint jusqu'à 137 km/h à 830 m d'altitude dans le Rhône.

 

17h15

Le vent commence à tourner vers le nord-ouest, prémice du passage à une situation de mistral. Dans ce contexte, on enregistre encore des rafales entre 100 et 110 km/h dans le Puy-de-Dôme alors que les vents sont devenus tempétueux sur les îles varoises(83) avec des rafales à près de 125 km/h sur l'île de Porquerolles. Sur le Languedoc-Roussillon, les plus fortes rafales oscillent entre 100 et 125 km/h, avec par exemple121 km/h sur Leucate(11), 111 km/h à Montpellier. Sur les reliefs en Lozère, la tempête atteint 165 km/h à 1500 m d'altitude !

 

16h20

Les vents les plus forts se concentrent du massif central à tout le sud-est, en touchant également l'Occitanie. Ces vents atteignent 115 km/h du littoral gardois jusqu'à la limite du Var. Il se renforcent sur le département des Alpes maritimes, avec notamment 90 km/h dans les terres à Caussols. Le vent souffle entre 90 et 110 km/h, alors qu'en Corse les rafales tempéteuses dépassent les 115 km/h au nord de Bastia avec des pointes à 161 km/h au cap Corse. A noter que l'on observe encore des rafales entre 80 et 100 km/h sur la région Centre.

 

15h25

Le vent s'est considérablement renforcé sur le Languedoc depuis 14h. On enregistre des rafales jusqu'à 120 km/h sur Montpellier (34) et sur Mouthoumet (11), 130 km/h au cap Béar (66) et même jusqu'à 176 km/h sur les sommets de la principauté d'Andorre. Au cours de  la prochaine heure, si les vents vont continuer de faiblir de la Bretagne au massif central, ils deviendront rapidement tempétueux sur les Bouches du Rhône, l'ouest du Var ainsi que sur les îles à 110-120 km/h.

 

15h00

La dépression continue sa rapide progression du sud de la Bourgogne en direction de la région Rhône-Alpes. A proximité, les vents continuent d'être violents. On relève ainsi 100 à 130 km/h sur les reliefs du sud du massif central, alors que les vents faiblissent sur le Puy-de-Dôme. Bien plus à  l'avant, les vents se sont nettement renforcés sur le Languedoc, avec notamment des rafales maximales entre 100 et 110 km/h du Tarn à l'ouest de l'Hérault. Sur le littoral gardois, les rafales atteignent déjà 119 km/h à Aigues-Mortes (30).

 

14h15

Les vents violents se généralisent et les rafales les plus fortes touchent la région du Limousin, avec 105 km/h à Limoges (87) et 102 km/h à Peyrelevade (19). Le vent se renforce également sur le pourtour méditerranéen atteignant 104 km/h à Béziers (34) et 110 km/h à Leucate (11).

 

13h15

Les vents se renforcent encore près des côtes charentaises atteignant 113 km/h à Saint-Aignan (17) et 106 km/h à Royan (17). La tempête commence également à atteindre progressivement les régions du sud-ouest et du Languedoc-Roussillon avec 101 km/h à Saint-Félix-Lauragais (31), 120 km/h à Fraisse (81) et 115 km/h à Leucate (11).

 

12h20

Les vents violents se généralisent en Poitou-Charentes et sur les Pays de la Loire et atteignent également le Limousin avec 114 km/h à Felletin (23), 107 km/h à Châteauroux (36) et 115 km/h à La Rochelle (17). La tempête progressera ensuite vers l'Auvergne avant que les vents forts ne commencent à se développer autour du bassin méditerranéen.

De manière plus anecdotique, avec des températures plafonnant à 4°C en Normandie et Île-de-France, la neige se mêle temporairement à la pluie sur ces régions, sans conséquence sur les routes.

 

11h20

Le pic de la tempête en ce qui concerne les régions de la Bretagne est passé. Les vents ont atteint des valeurs de record absolu dans plusieurs villes, 193 km/h à Camaret (29) et 190 km/h  à Ouessant (29). Après le passage de ces vents très violents, les dégâts sont importants sur le Finistère et le Morbihan.

La tempête se dirige maintenant à l’intérieur des terres des Pays de la Loire et de la région Poitou-Charentes, où les vents atteignent 117 km/h à Palluau (85), 105 km/h à Niort (79) et 104 km/h à La Rochelle (17).

 

10h40

Avec des vents moyens de l'ordre de 119 km/h à Ouessant (29) et 121 km/h à Groix (56), la tempête Zeus était alors comparable à un ouragan de catégorie 1 ! Cette tempête en Bretagne remarquable, est la plus violente depuis février 1996 (au moins).

 

10h10

Les vents violents progressent toujours en direction des Pays de la Loire et de la région Poitou-Charentes. Les rafales soufflent à 157 km/h à Camaret (29) et 110 km/h à Lorient et le vent se renforce à Guérande (44) avec 120 km/h, 110 km/h au Perrier (85) et 97 km/h à la Rochelle (17). Les dégâts sont déjà nombreux sur le Finistère ainsi que dans le Morbihan.

 

9h00

Les vents gagnent désormais en intensité de l'intérieur de la Bretagne aux Pays-de-la-Loire avec plus de 130 km/h localement dans les terres, comme à Rostrenen (22). Sur le littoral, les rafales sont généralement comprises entre 140 et 170 km/h, de la Loire-Atlantique au Finistère.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Le Finistère et le Morbihan sont en ALERTE ROUGE, une vingtaine de départements sont par ailleurs en alerte orange. Retrouvez ici la dernière actualisation du communiqué spécial.

 

8h15

Les vents sont toujours extrêmement violents sur le Finistère. Nous approchons du pic de l'évènement avec des vents atteignant des valeurs record. Le vent souffle à 193 km/h à Camaret (29), 190 km/h sur Ouessant (29) et 170 km/h sur la pointe du Raz (29). Il atteint aussi le département du Morbihan avec des vents également très violents avec 179 km/h à l'Ile de Groix (59) et 129 km/h à Lorient (59). La tempête Zeus est donc très violente et se déplace progressivement vers le Morbihan, grande prudence sur les routes et les littoraux !

 

7h00

Les vents se renforcent considérablement depuis la dernière heure. Les vents augmentent progressivement sur le Finistère avec 176 km/h sur l'île d'Ouessant et 140 à 150 km/h généralisés sur le littoral. Grande prudence jusqu'en milieu de matinée sur l'ouest de la Bretagne !

 

6h10

Les premières rafales violentes touchent la pointe du Finistère. Elles atteignent déjà 104 km/h à la pointe de Penmarch (29), 119 km/h à Plougonvelin (29) et 132 km/h sur l'île d'Ouessant (29). Dans les terres, les vents sont généralement compris entre 70 et 90 km/h. Le maximum d'intensité est attendu entre 7h30 et 9h30 sur le département du Finistère.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

5h00

La dépression responsable de la tempête est en phase de creusement rapide. Elle est situé au large immédiat de la Cornouailles anglaise avec une pression de 999 hPa en son centre. Le vent se renforcera nettement à partir de 6h en mer d'Iroise avec des rafales comprises entre 120 et 140 km/h jusqu'en milieu de matinée, localement jusqu'à 150 km/h sur les caps exposés du Finistère.

Dans l'intérieur des terres, le vent deviendra tempétueux à partir de 7h, d'abord dans le Finistère puis rapidement dans les Côtes-d'Armor. Les rafales maximales atteindront 110 à 130 km/h. Dans le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine, le vent soufflera un peu moins violemment, affichant des valeurs de l'ordre de 100 à 110 km/h. Concernant les côtes atlantiques, le maximum d'intensité est attendu en seconde partie de matinée avec des pointes à 120-130 km/h sur les îles morbihannaises et jusqu'à la côte de Lumière, en Vendée.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Entre la fin de matinée et le début d'après-midi, ce sera au tour des départements du centre-ouest de subir les assauts de la tempête Zeus avec des rafales de l'ordre de 100 à 110 km/h dans l'intérieur des terres, depuis les Pays de la Loire jusqu'au Massif Central, en passant par le Poitou-Charentes, le Berry et le Limousin.

En fin de journée et la nuit prochaine, les régions méditerranéennes seront touchées par de violents mistral et tramontane tandis que la Corse essuiera de puissantes rafales de vent d'ouest, dépassant ponctuellement 130 km/h sur les caps exposés. La situation s'améliorera rapidement en fin de nuit avec l'éloignement de la dépression tempétueuse.

 

A lire aussi :

Alerte météo : communiqué spécial de Météo Consult

Aujourd'hui : forte tempête Zeus

À lire aussi