Actualités

Tourbillon de poussières dans les Bouches-du-Rhône

par

Un "Dust Devil" de grande taille a été filmé à Tarascon ce lundi : regardez les images du phénomène et l'explication.

Ces «Diables de poussières», comme les ont nommés les indiens d’Amérique qui croyaient à une manifestation du Mal, se forment très couramment dans les régions désertiques : de l’air instable entre en rotation et soulève la poussière ou le sable du sol. Leur formation dépendant fortement du réchauffement du sol, ils se produisent régulièrement au printemps et à l'été en raison d’un air très sec et de journées plus longues. Leur diamètre varie le plus souvent de quelques centimètres à quelques mètres. En France, il n'est pas rare d'en apercevoir très furtivement sur des champs fraîchement labourés, ou sur les côtes sableuses.

Des tourbillons géants parfois électriques

Or certains peuvent évoluer jusqu’à atteindre plusieurs dizaines de mètres, ressemblant alors à de petites tornades. La plupart des tourbillons de poussière ne font aucun dégât ni victime, et s’éteignent rapidement sur les premiers obstacles rencontrés (habitations, voitures…). Particularité surprenante, les plus puissants d’entre eux vont jusqu’à produire des décharges électriques : en se déplaçant, les particules de poussière créent tout simplement de l’électricité statique.

A voir aussi :

Incroyable ciel orange en Bretagne et Normandie ce lundi

Octobre 2017 : records de chaleur à foison

 

 

Sur le même sujet