Actualités

Tempête Eleanor : dernier point à 17h

par

A chaque événement météorologique important, La Chaîne Météo se mobilise pour vous informer en temps réel de l'évolution de la tempête Eleanor.

Ce mercredi à 17 heures : tempête en Méditerranée et surtout en Corse, le vent faiblit ailleurs

Les vent faiblissent sur le nord et le centre de la France. Les plus fortes rafales atteignent 83 km/h à Strasbourg (67) et 85 km/h à Barfleur (50) et Landivisiau (29).

Désormais, la tempête Eleanor frappe les régions méditerranéennes avec 185 km/h au cap Corse (2B), 170 km/h au cap Sagro (2B), 165 km/h à l'Île Rousse (2B) et à Porto-Vechio (2A). Le vent souffle également très fort sur les Alpes-Maritimes avec 94 km/h à Nice (06), dans l'Hérault avec 116 km/h à Agde et 94 km/h à Montpellier ainsi qu'en Roussillon avec 145 km/h au cap Béar (66), 107 km/h à Leucate (11) et 104 km/h à Perpignan.

Cette tempête de mistral et de tramontane ainsi que la tempête de vent d'Ouest en Corse provoquent un effet de foehn en passant au-dessus des Alpes, du Massif-Central, des Pyrénées et du relief corse et font grimper les températures à des niveaux exceptionnels avec 22,1°C à Castebany (66), 21,5°C à Bastia (2B), 21,4°C à Perpignan (66) et 20,2°C à Leucate (11).

 

A 15 h : la tempête est sur le sud, 200 km/h prévu dans les Alpes.

Les vents tempétueux se concentrent sur l'Isère, les deux Savoies, la région Languedoc-Roussilon et la Corse. On relève ainsi les plus fortes rafales de 185 km/h au cap Corse, 158 km/h près de Porto Vecchio, 142 km/h au cap Sagro(2B), 158 km/h à 2000 m au Mont Cenis(73), 138 km/h aux Plans(34), 118 km/h à Narbonne(11), 116 km/h à Leucate(11) et 112 au cap Béar(66)

Des Normandies au Grand-Est, après le passage de la tempête ce matin, les vents restent très forts mais en dessous des seuils de tempête. On observe régulièrement des rafales entre 70 et 90 km/h, localement 90-100 km/h. 

Cette après-midi, la tempête va s'intensifier sur les reliefs Alpins ainsi qu'en Corse. Sur les hauts reliefs des Savoies près de la frontière italienne, les vents atteindront près de 200 km/h à 2000 m d'altitude. En descendant vers les Alpes Maritimes, des rafales à 120 km/h pourront également s'observer sur les reliefs les plus exposés.Sur la montgane Corse, les vents approcheront les 160 km/h et près de 100 km/h à proximité de Bastia.

Ce soir les vents commenceront à baisse d'intensité sur les Savoies mais s'intensifieront entre le nord-est du Var et l'ouest des Alpes Maritimes. L'amélioration sera plus tardive sur la Corse.

 

A 12 h : l'amélioration se poursuit au nord, la tempête se renforce dans l'est, en Occitanie et en Corse

La tempête Eleanor s'est montrée classique en bord de mer mais remarquable ce matin dans l'intérieur des terres au nord de la Loire, de la Normandie aux Hauts-de-France au Grand-Est en passant par la région parisienne et le Centre-val-de-Loire avec des rafales qui ont atteint 147 km/h à Cambrai (59), 134 km/h à Metz (57), 131 km/h à Saint-Quentin (02), 127 km/h à Mulhouse (68), 125 km/h à Wy-dit (95), 117 km/h à Strasbourg (67), Troyes (10) et Evreux (27), 113 km/h à Saint-Dizier (02), 111 km/h à Paris (75), Orléans (45) et Clermont-Ferrand (63), 109 km/h à Nancy (54), 107 km/h à Reims (51), 109 km/h  Châlons-en-Champagne (51), 102 km/h à Auxerre (89), Chartres (28) et Lille (59), 100 km/h à Langres (71). C'est désormais l'accalmie sur les régions au nord de la Loire.

Du sud de la Bourgogne au Jura ainsi que sur l'est de l'Auvergne Rhône-Alpes, les vents ont soufflé  à 106 km/h à Châtillon-sur-Seine (21), 103 km/h à Luxeuil (70), 100 km/h à Dijon (21) et Dôle (39). Ces vents forts atteignent Lyon (69) et Chambéry (73) où on relève des rafales entre 80 et 90 km/h actuellement.

En Occitanie et dans le sud-est, le vent se renforce depuis 12h. On relève 119 km/h à Leucate (11), 109 km/h à Millau (12), 106 km/h à Montpellier (34), 100 km/h à Porquerolles (83) et Toulon (83). Les vents sont de nouveau tempétueux en Corse avec 172 km/h au cap Corse (2B), 170 km/h au cap Sagro, (2B) et 165km/h à l'Île-Rouse (2B).

 

A 10 h : la tempête frappe le Grand-Est et le nord de l'Auvergne Rhône-Alpes

Même si quelques fortes rafales sont encore localement observées au nord de la Loire, notamment près de la Manche avec 113 km/h à Barfleur et 110 km/h à Brignogan, la tendance est à l'atténuation progressive des vents.

Désormais, la tempête se décale plus au sud et à l'est et frappe actuellement de plein fouet le Grand-Est avec 119 km/h à Mulhouse, 101 km/h à Langres et 100 km/h à Nancy, 96 km/h à Dijon et 94 km/h à Dôle. Le nord de l'Auvergne Rhône-Alpes commence également à subir l'arriver de la tempête avec  111 km/h à Clermont-Ferrand, 100 km/h à Roanne et 95 km/h à Mâcon.

Enfin le vent se renforce de nouveau en Corse avec des rafales à 118 km/h à l'Île-Rousse et 123 km/h au cap Corse.

 

A 09 h : renforcement de la tempête du Grand-Est à l'Auvergne

Les vents ont tendance à faiblir de la Normandie aux Hauts-de-France en passant par le bassin parisien, même si des rafales à près de 100 km/h sont encore mesurées près du littoral de la Manche  C'est désormais sur le Grand-Est et le nord de l'Auvergne que la tempête s'acharne avec 117 km/h à Strasbourg et Troyes, 113 k/h à Saint-Dizier, 109 km/h à Nancy, 106 km/h à Clermont-Ferrand, 90 km/h à Roanne. Dans les Vosges, le vent atteint 171 km/h au Markstein

En limite des vents les plus violents de la tempête Eleanor, la région val de Loire Centre est également touchée par des vents très forts avec 111 km/h à Orléans, 103 km/h à Chartres et 100 km/h à Châteaudun.

 

A 08 h : la tempête atteint le Grand-Est

Le vent souffle encore violemment au passage des grains orageux de la Haute-Normandie aux Hauts-de-France en passant par le bassin parisien avec 137 km/h à Dieppe, 134 km/h à Roissy et 107 km/h à Troyes.

Le trafic aérien à l'arrivée et au départ de l'aéroport Paris Charles-de-Gaulle est fortement perturbé ce matin. de nombreux vols ont été déroutés. 

Cette tempête atteint maintenant le Grand-Est avec 134 km/h à Metz. A Metz, il s'agit de la rafale la plus forte jamais enregistrée pour un mois de janvier, l'ancien record de 115 km/h le 26 janvier 1995 ayant été largement battu ce matin. A Nancy une rafale a atteint 109 km/h et à Strasbourg une rafale à 100 km/h vient d'être mesurée. Enfin l'Auvergne commence également à être touchée avec 103 km/h à Clermont-Ferrand.

 

A 07 h : la tempête se renforce encore sur les Hauts-de-France et le Grand-Est

C'est entre la Normandie, les Hauts-de-France et le Grand-Est que la tempête se renforce le plus actuellement. Une rafale à 147 km/h a été enregistrée à Cambrai (59). Le vent souffle à 137 km/h à Dieppe (76), 135 km/h à Metz (57), 132 km/h au cap Gris Nez (62), 117 km/h à Barfleur (50), 107 km/h à Reims (51) et 104 km/h à Troyes (10). Le vent se renforce également sur les îles de l'Atlantique avec 137 km/h mesurés à Belle-Île-en mer (56). 

Les rafales les plus violentes sont observées sous les grains orageux.

 

A 06 h ; Tempête de la Bretagne aux Hauts de France, 108 km/h à Paris

Comme prévu, la tempête Eleanor circule rapidement sur le nord de la France. Elle provoque des vents tempétueux à 129 km/h à Boulgne sur mer (62), 125 km/h à Brignogan (29), 122 km/h à Dieppe (76), 110 km/h à Caen, 108 km/h à Paris (75), 107 km/h à Reims (51), 103 km/h à Rouen (76), 104 km/h à Saint-Quentin (02), 102 km/h à Lille (59) et à Orly (91). 

A Paris, le vent a soufflé à 108 km/h, c'est la première fois que le vent atteint une telle vitesse depuis 2010.

Les vents les plus violents se maintiennent jusqu'à 9 heures de la Normandie aux Hauts de France tout en gagnant davantage de régions (val de Loire Centre, Grand-Est, Franche-Comté et Bourgogne) d'ici 10 heures ce matin. Dans le même temps, la situation s'améliore en Bretagne avec l'atténuation progressive des vents.

Retrouvez notre communiqué spécial concernant la tempête Eleanor

 

 

A 0h : la tempête évolue rapidement

Le vent atteint 130 km/h sur la pointe sud du Pays de Galles et 110 km/h sur le nord du Finistère à Brignognan. C'est le début de la tempête qui se confirme. L'analyse des modèles les plus récents , des mesures des stations mais aussi des bouées en mer montre que cette tempête pourrait devenir forte au cours des prochaines heures.

De 0h à 2h on attend des vents de 100 à 120 km/h des côtes nord de la Bretagne au nord de celles du Cotentin.

De 2h à 4h, la tempête s'intensifie sur les Normandies avec des rafales de 90 à 110 km/h dans les terres.

De 4h à 6h, elle s'étend du nord de la Bretagne jusqu'aux Ardennes.

De 6h à 8h, tous les départements au nord de la Seine sont touchés avec des rafales de 90 à 110 km/h, Ile de France comprises, et 110 à 140 km/h de la côte d'Albâtre à la côte d'Opale.

De 8h à 10h, la tempête touche le Grand-Est en renforcant son intensité avec des rafales de 100 à 120 km/h.

Prudence à tous, surtout si vous devez circulez en raison de la nuit, de la visibilité réduite sous de fortes pluies et du risque de chutes d'arbres ainsi que des projections.

Prochain point ce mercredi dès 6h. A tout à l'heure..

 

A 22h : Eleanore se rapproche lentement

Eleanore est désormais centrée sur le nord de l'Irlande à 975 hPa. Elle génère des vents de sud-ouest jusqu'à 120 km/h en mer Celtique. Pour l'instant les vents continuent d'être violents à près de 100km/h entre la côte nord du Finistère et les îles anglo-normandes. 

Le début de la dégradation est toujours prévue à 0h avec des rafales à 100-110 km/h sur ces mêmes dernières zones.

Prochain point à 0h

A 20h : possiblement moins intense que prévu

Eleanor est centrée sur le nord-ouest de l'Irlande avec une pression en son centre de 972 hPa. Sa perturbation associée traverse la mer Celtique. Près du centre de la dépression, les vents atteignent jusqu'à 140 km/h(relevés de 18h), 90-100 km/h sur la côte sud irlandaise et entre 80 et 100 km/h sur la pointe du Pays de Galles.

En Bretagne, à l'avant du front froid de la perturbation, les vents de sud-ouest se sont eux nettement renforcés avec notamment des rafales de 90 km/h à Brignognan sur la côte nord du Finistère.

En mer d'Iroise et Manche Ouest, la mer devient très forte avec des vagues de 5m.

Les prévisions de trajectoire d'Eleanore restent inchangées mais son intensité semble baisser partiellement, avec des vents qui pourraient être inférieurs de 10% aux dernières prévisions. La perturbation traversera bien la Bretagne et le Cotentin entre 2h et 3h puis le bassin parisien à 5h avec de fortes pluies passagères avant de se diriger vers le Grand-Est. Les rafales maximales dans les terres s'établiront entre 90 et 110 km/h. Eleanore restera néanmoins plus forte que Carmen par le l'étendue géographie touchée et des rafales plus fortes.

A cette heure, l'intensité d'Eleanor présente donc encore quelques doutes entre tempête et forte tempête.

Rendez vous dans à 22h pour un nouveau point

 

A 17h : Eleanor se dirige sur la mer Celtique

L'analyse des images satellites et des données de pressions montre bien la phase actuelle d'intensification d'Eleanor à l'approche de l'Irlande. Cette dépression est elle-même intégrée à un vaste système dépressionnaire, dont la dépression principale se situe au sud de l'Islande à 961 hPa. L'autre analyse des modèles de prévisions les plus récents, qui intégrent les derniers relévés, confirme sa trajectoire en direction du nord de la mer d'Irlande puis mercredi vers le sud du Danemark.

Pourquoi Eleanor sera plus forte que Carmen :

La conjonction de forts vents en surface et en altitude ainsi que d'un puissant courant jet pourrait engendrer une situation de tempête plus forte que Carmen. Dans ce contexte, les vents seraient de 10% en moyenne supérieurs. Autre caractéristique d'Eleanor : l'origine de son flux d'ouest. Se développant sur la partie nord de la France, avec ses nombreuses vallées et ses zones de plateaux, l'orientation des vents à l'ouest favorise les effets d'accélaration entre les vallées mais également dans les zones urbaines dont les artères, comme sur Paris, sont majoritairement axées ouest-est.

Prochain point à 20h

A voir aussi :

 

L'alerte météo pour la tempête Eleanor

Tempête Eleanor : nos conseils pour vous préparer

 

© La Chaîne Météo

Sur le même sujet