Actualités

Tempête Eleanor : bilan, jusqu'à 185 km/h en Corse

par

"Eleanor" est la quatrième tempête à frapper la France après "Ana", "Bruno" et "Carmen" qui ont touché nos régions les 11, 27 décembre et 1er janvier dernier.

La tempête "Eleanor " a touché d'avantage de régions que la tempête "Bruno et "Carmen". Dans l'intérieur des terres, les rafales ont atteint 110 km/h dans de nombreuses villes au passage de fortes lignes de grains orageux. A Paris, une rafale a atteint 111 km/h, ce qui n'était plus arrivé depuis le passage de la tempête Xynthia en 2010. A Metz, le vent a atteint 134 km/h : il s'agit de la plus forte rafale jamais enregistrée en janvier pour cette ville.

Cette tempête a causé des dégâts dans l'est et le nord pays, en Normandie, sur les Hauts-de-France, le bassin parisien, le Grand-Est, la Bourgogne Franche-Comté ainsi que le Languedoc Roussilllon, en Provence côte d'Azur et en Corse. A l'échelle nationale, 200.000 foyers ont été privés d'électricité. La tempête Carmen a fait chuter des arbres sur les routes en région parisienne. Le trafic du TRANSILIEN a été très perturbé ce matin et de nombreux avions devant atterrir à l'aéroport de Roissy ont du être déroutés.

En Corse, la tempête fait rage ce mercredi soir avec des rafales qui atteignent les 185 km/h, plus très loin des plus fortes rafales observées dans l'île (212 km/h le 28 décembre 1999).

 

Tempête, forts coefficients de marée, fortes pluies, inondations et submersions

Enfin, cette tempête provoque de fortes pluies. Associées à celles déjà tombées depuis une semaine et aux forts coefficients de marée actuels (106), ces intempéries font réagir de nombreux cours d'eau, dont la Garonne au niveau de Bordeaux et la Seine en aval de Rouen qui sont en crue. Avec les fortes pluies et le redoux en cours, la neige fond rapidement sur le Jura et les Vosges : ainsi la Loue et le Doubs sont également en crue, avec des risques d'inondations ponctuels.

En bord de mer, les forts coefficients de marée (106) ont provoqué d'importantes submersions par vagues submersives sur les plages de la Manche au moment de la pleine mer.

 

Voici la liste des rafales les plus fortes enregistrées au passage de la tempête Eleanor

- 185 km/h au cap Corse (2B)

- 179 km/h à l'Île Rousse (2B)

- 171 km/h au Markstein (68) 

- 170 km/h au cap Sagro (2B)

- 167 km/h à Porto-Vechio (2A)

- 147 km/h à Cambrai (59)

- 145 km/h au cap Béar (66)

- 134 km/h à Metz (57) et Roissy (95)

- 131 km/h à Saint-Quentin (02) 

- 127 km/h à Mulhouse (68)

- 125 km/h à Wy-dit-Joli-Village (95)

- 124 km/h à Levens (06

- 119 km/h à Leucate (11) et Millau (12)

- 118 km/h à Bastia (2B)

- 117 km/h à Strasbourg (67), Troyes (10) et Evreux (27)

- 116 km/h à Leucate (11) et au cap d'Agde (34)

- 113 km/h à Saint-Dizier (02)

- 111 km/h à Paris (75), Orléans (45) et Clermont-Ferrand (63)

- 109 km/h à Nancy (54)

- 107 km/h à Reims (51)

- 106 km/h à Châtillon-sur-Seine (21) et Montpellier (34)

- 109 km/h Châlons-en-Champagne (51)

- 103 km/h à Luxeuil (70) et Dôle (39)

- 104 km/h à Perpignan (66)

- 102 km/h à Auxerre (89), Chartres (28) et Lille (59)

- 101 km/h à Langres (71).

- 100 km/h à Dijon (21), Toulon (83), Châteaudun (28) et Roanne (42)

- 94 km/h à Nice (06)

© La Chaîne Météo

Sur le même sujet