Actualités

Ressenti glacial avec le vent : jusqu'à -20

Alors qu'une vague de froid d'intensité modérée concerne la France jusqu'à mercredi ou jeudi matin selon les régions, il y a souvent une différence entre les températures annoncées et celles ressenties : explication de La Chaîne Météo.

Température réelle et température ressentie, quelle différence ?

En été, on parle d’humidex, c’est-à-dire la température ressentie le plus souvent en fonction de l’humidité. A la saison froide, la température ressentie par un organisme dégageant de la chaleur (comme le corps humain) est surtout dépendante du facteur vent. C’est ce que l’on appelle le refroidissement éolien. C’est une formule mathématique qui permet d'estimer cette température perçue, en fonction bien-sûr du vent mais aussi de la température de l’air.

 

Or, actuellement, la bise souffle modérément sur une bonne partie du pays. Ce vent de nord-est nous vient d'Europe centrale. Conséquence, les températures sont en moyennes plus basses de 5°C par rapport à celles relevées sous abri. Mardi sera la journée la plus froide et le ressenti au vent pourrait atteindre jusqu'à -20 

 

L'indice de Météo Consult

La notion de "température ressentie" a été mise en avant par des chercheurs américains peu avant la deuxième guerre mondiale. Cependant, c’est réellement à partir de 2000 que des scientifiques du Canada et des Etats-Unis ont perfectionné le calcul. Pour cela, ils ont pris en compte la perte de chaleur de leur visage, la partie du corps le plus souvent exposée en hiver.

Depuis 2000, METEO CONSULT estime la température ressentie prévue pour chaque commune de France. Cet indice prend non seulement en compte le vent, mais également l'humidité ainsi que d'autres paramètres.

A voir aussi :

Vague de froid remarquable cette semaine

Grand froid : les conséquences sur le corps

Sur le même sujet