Actualités

Plan Grand Froid : ses caractéristiques

Alors que le printemps débute le mardi 20 mars, la France affronte une période de temps froid marqué cette semaine. Plusieurs régions ont activé le plan "Grand Froid" dans les Hauts-de-France, en Centre Val-de-Loire, en Bretagne, dans le Grand-Est ainsi qu'en Île-de-France.

A quoi correspondent les niveaux ?

Autrefois activé au niveau national, il est depuis 2007 activé par les préfectures en fonction des températures relevées et prévues.

 

Niveau 1 « froid » : ce niveau est déclenché du 1er novembre au 31 mars et son activation permet l’ouverture de places supplémentaires dans les centres d’hébergements.

Niveau 2 « grand froid » : ce deuxième niveau dépend principalement des températures ressenties : celles-ci doivent être de –5 à –10° la nuit et tomber à moins de zéro en journée. L’activation de ce niveau permet de mettre en place une vigilance accrue du SAMU social, des pompiers, de la police et de la gendarmerie. De nouvelles places en centres d’hébergement sont également ouvertes.

Niveau 3 « froid extrême » : cet échelon est mise en place lorsque les températures ressenties sont négatives et inférieures à –10° la nuit. Hôpitaux et gymnases peuvent être utilisés pour accueillir les sans-abris n’ayant pas réussi à obtenir de place dans les centres d’hébergements. Un numéro de téléphone, gratuit et disponible à tout moment, a été activé : le 115.

 

A voir aussi :

Une semaine hivernale

Température réelle ou ressentie : les caractéristiques

 

DIAPORAMA

Sur le même sujet