Actualités Météo

Madagascar : bilan de la tempête tropicale Eliakim

par

La dépression tropicale Eliakim s'est renforcée jeudi au stade de tempête tropicale puis de forte tempête tropicale, impactant le Nord-Est de Madagascar où une alerte aux pluies intenses a été émise. Même si elle est passée au cours du weekend en tempête tropicale modérée, les dégâts restent lourds.

Le nord-est de l'île a été placé en alerte rouge. La forte tempête tropicale a touché terre vendredi matin sur la péninsule de Masoala située au nord de l'île. Eliakim a généré de fortes précipitations et engendré progressivement d'importants cumuls de pluie. Les vents ont été très violents, avec rafales max avoisinant les 105 km/h.

Des inondations majeures

La tempête tropicale Eliakim a longé la côte Est de Madagascar tout au long du week-end avant de prendre une trajectoire sud-est. Le cumul des précipitations pourrait s'élever par endroits de 400 à 700 mm (les reliefs), notamment à l'est de la capitale Antananarivo. C'est au nord de l'île que les cumuls ont aussi été très importants, entre Tsaratanana et Nosy-Varika. Ils pourraient être supérieurs à 500 mm, ce qui correspond au double des précipitations moyennes pour un mois de mars pour la Grande Île. 

Bilan

Sur place, les inondations ont été les principales causes d'un bilan très lourd. On compte 17 décès, 15 000 sinistrés, plus d'un millier de cases détruites et inondées. 

Depuis le début de l'année Madagascar a déjà été touchée par plusieurs cyclones tropicaux dont AvaBerguitta et Dumazil. Le premier a donné lieu à un bilan très lourd de 51 victimes et 22 disparus. 

Ces cyclones sont habituels à cette période de l'année, période où l'Océan Indien est en pleine saison cyclonique. Dans un contexte actuel de phénomène La Nina, les précipitations sont très fortes et récurrentes sur cette partie du bassin sud-ouest de l'océan Indien.

Actuellement, la région de Vatovavy-Fitovinany est toujours en alerte rouge pour fortes pluies.

 

La Réunion impactée

La tempête tropicale Eliakim, à 600 km de La Réunion, a aussi des effets sensibles. La tempête génère une forte houle au nord de la Réunion, nécessitant une alerte. La route du littoral est fortement impactée. Le sud, le sud-ouest et l'ouest de La Réunion ont été placés en alerte également, cette fois-ci pour vents violents.

 

À lire aussi