Actualités

Première quinzaine de mai : plus belle au nord qu'au sud

La situation météo a été assez inédite en ce début de mois de mai. De l'air frais et humide a concerné la partie sud du pays tandis qu'un temps plus sec et nettement plus ensoleillé a dominé au nord.

Au cours de la première quinzaine de mai, un anticyclone est venu s'installer plusieurs jours entre les Iles-Britanniques et l'Europe centrale. Il a véhiculé de l'air assez chaud et sec sur la partie nord du pays avec plusieurs journées très ensoleillées. Dans le même temps les dépressions ont circulé plus au sud que d'habitude, entre la péninsule ibérique et la Méditerranée. Il en a résulté des épisodes de fortes pluies et d'orages sur les régions du sud avec un ciel souvent bien nuageux.

 

Des températures très fraîches dans le sud-ouest, douces au nord

C'est dans le sud-ouest que le déficit de températures est le plus important en lien avec l'air frais venu de l'Atlantique. Inversement, on observe un excédent de température de 0,5 à 1,5° du Bassin parisien aux frontières du nord-est en lien avec l'air très doux, voire chaud, venu d'Europe Centrale.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Des précipitations abondantes près de la Méditerranée

 

C'est de l'Occitanie à la Corse que les précipitations ont été les plus abondantes avec un excédent pluviométrique qui atteint presque 300% à Ajaccio. Quelques fortes averses orageuses ont donné d'importants cumuls de pluie mais de manière localisée entre la Champagne, le sud de la Lorraine et la Franche-Comté. Dans le nord et l'ouest, les précipitations sont largement déficitiaires. Une fois n'est pas coutume, c'est dans l'extrême nord que la pluviométrie est la plus faible avec seulement 4 millimètres à Lille soit un déficit de 88% !

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Un ensoleillement généreux au nord, en berne au sud

Le soleil a brillé générsuement sur une petite moitié nord-ouest du pays. Les côtes de la Manche ont été particulièrement bien ensoleillées avec un excédent de l'ordre de 50%. Du sud-ouest aux Alpes et à la Méditerranée, le soleil a beaucoup moins brillé que d'habitude avec un déficit proche de 50% sur le Midi-Toulousain, l'extrême sud-est et la Corse !

 

 

Voir aussi :

Notre tendance 4 semaines jusqu'au 17 juin

Sur le même sujet