Actualités

Vague de chaleur au nord de l'Europe, 30°C à Oslo

par

Depuis début avril, le nord de l'Europe bénéficie d'une très grande douceur. Le temps devient même très chaud en cette fin mai avec 30°C en Norvège.

Cette chaleur s'explique par un puissant anticyclone vissé sur la Scandinavie et en mer du Nord, qui fait barrage aux perturbations atlantiques. Cette sitiation se blocage se poursuit cette semaine. La sécheresse perdure malgré quelques gros orages ponctuels sur cette partie de l'Europe, avec des alertes aux incendies de forêt en Norvège.

 

33°C à Berlin ! 

La chaleur déjà exceptionnelle pourrait devenir historique en Norvège et en Suède ou le mois de mai devrait être le plus chaud jamais enregistré sur ces deux pays avec des pointes à 30°C ponctuelles. La Pologne et l'Allemagne ainsi que de nombreux pays d'Europe centrale connaissent également des températures très élevées, largement estivales. A Berlin, on attend 33°C lundi et mardi après-midi.

 

Fraîcheur persistante de l'Espagne au Maroc

Les dépressions, bloquées par le puissant anticyclone centré sur la Scandinavie plongent vers la péninsule ibérique et le Maroc qui connaissent des conditions météo exécrables depuis début avril. A Séville et Grenade, la température n'a franchi qu'une seule fois 30°C. Au Maroc, la fraîcheur est remarquable avec un mois de mai qui pourrait être l'un des plus frais de l'histoire du pays. A Marrakech, la température n'a atteint qu'une fois 30°C depuis le début de cette année, ce qui constitue un record.

 

Temps contrasté en France

Cette semaine, le sud-ouest de la France restera sous l'influence du mauvais temps présent sur la péninsule ibérique. A Biarritz, le mercure devrait difficilement franchir la barre des 20°C. En revanche, les régions au nord de la Seine continueront des connaître des températures très élevées, supérieures à celles que l'on rencontre en plein cœur de l'été, en raison de la proximité des hautes pressions scandinaves.

 

Un printemps doux en France

Après un mois de mars froid en France, avril a été très doux. Le mois de mai l'est également. Au final, ce printemps météorologique (qui finit le 31 mai prochain) pourrait figurer dans le top 5 des printemps les plus doux en France.

 

 

Sur le même sujet