Actualités Météo

Les zones les plus foudroyées du monde

par

Le mois de mai qui vient de s’écouler est le mois le plus orageux enregistré depuis le début des relevés d’impacts de foudre en France, c’est-à-dire depuis une vingtaine d’années. Malgré cette activité orageuse intense, la France se situe toujours très loin derrière le continent américain, et africain, en matière d’orages. Découvrez les zones les plus foudroyées du monde.

C’est dans la zone inter-tropicale que l’on trouve les pays les plus orageux du monde : sur le continent africain, et au nord de l’Amérique du Sud. Cette zone inter-tropicale est un espace de convergence des vents : les alizés « froids » descendent du nord, les alizés « chauds » remontent du sud et la confrontation de ces vents aux températures différentes crée une situation explosive. Comme le montre notre illustration ci-dessus, Venezuela, Congo, Colombie, Pakistan et Cameroun figurent en tête de liste du classement des pays les plus foudroyés. L’Europe, et même les Etats-Unis pourtant célèbres pour leurs orages impressionnants, figurent loin derrière.

Un cocktail d’ingrédients nécessaires

Pour obtenir une situation aussi orageuse, il n’y a pas une, mais un ensemble de raisons. Le cocktail d’ingrédients nécessaires est assez complexe. Plusieurs paramètres expliquent cette fréquence aussi extrême des orages dans certaines zones du monde : la hauteur des nuages d’orages (10 km d’hauteur chez nous, contre 15 à 18 km en Afrique), mêlée à de nombreux facteurs topologiques. L’humidité (qui produit de l’énergie et alimente les orages), le type de sol (dont la composition est un plus ou moins bon conducteur d’électricité), la vitesse de réchauffement de la zone dans la journée, et les « couloirs » créés par le relief (montagnes avoisinantes).

Le cas du Venezuela

Tous ces paramètres sont réunis dans le cas de la zone la plus foudroyée du monde, la ville et le lac de Maracaibo au Venezuela.  Cette zone marécageuse, et lacustre, est entourée par les hauts sommets des Andes : la chaleur et l’humidité sont comme emprisonnées par les monts, canalisant ce cocktail d’énergie sur le lac et la ville de Maracaibo. Le résultat est explosif : environ 150 jours d’orages par an (quasiment tous les jours de mai à septembre), 10 heures d’orages par jour en moyenne, et jusqu’à 280 éclairs par heure ! L’humidité, et la chaleur de l’eau avoisinante, est une composante essentielle des orages. C’est ce qui explique pourquoi on retrouve des zones souvent marécageuses dans le classement des zones les plus orageuses, à l’instar du parc national des Everglades en Floride.  

A voir aussi :

Les différents types d'éclairs

Tout savoir sur la zone de convergence inter-tropicale

Top 7 des cas de foudroiements les plus étonnants du monde

Tout savoir sur la formation des orages

À lire aussi