Actualités Météo
Bilan des orages du mercredi 4 juillet

par La Chaîne Météo

La journée du mercredi a été marquée par la plus forte dégradation orageuse de l’année avec pas moins de 36700 impacts de foudre. Ces orages ont été particulièrement violents dans le sud-ouest. Le bilan est lourd.

Situation météorologique

Hier, la journée du mercredi 4 juillet a été la journée la plus instable que la France ait connue cette année. Une instabilité de grande ampleur s’est développée dans le sud-ouest  en raison d’une dépression qui s’est creusée à proximité des Pyrénées, confrontant l’air chaud méditerranéen et l’air atlantique plus frais. Les hostilités ont commencé entre Gironde et Charente avant de gagner toute la Nouvelle-Aquitaine puis le Massif-Central et la Bourgogne. A l’avant de cette forte dégradation orageuse, des orages localisés mais parfois forts ont touché la Lorraine, l’Alsace, le Jura et la Savoie.

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

C’est du sud-ouest au Massif-Central que les conditions d’instabilité étaient les plus importantes d’où des orages particulièrement puissants. Ils ont souvent été accompagnés de phénomènes violents : de nombreuses chutes de  grêles se sont produites dans le sud-ouest, de violentes rafales de vent mesurées parfois à 120 km/h, et des cumuls de pluie sur une heure de 30 à 50 millimètres, soit l’équivalent de 3 semaines de pluie.    

  Un mort en Corrèze Le sud et la moyenne Corrèze ont été touchés par un orage d’une rare violence. Un cycliste de 64 ans a perdu la vie dans la commune d’Objat, suite à la chute d’un arbre. En Uzerche, on a relevé 34 mm de pluie. 26 000 foyers sont toujours privés d’électricité dans le département.

  La Charente : orage de grêle d’une rare intensité Des chutes de grêles se sont produites dans le département de la Charente. On relève 80 000 m² de toitures abîmées, une centaine de véhicules endommagés. Par endroits, la taille de certains grêlons atteignait les 7 cm de diamètre !

 

 

  Puissantes rafales de vent en Dordogne La Dordogne a vu le vent souffler parfois à 120 km/h. Des arbres ont été couchés et des toitures se sont littéralement envolées, notamment celle de la rédaction Sud-Ouest. A Périgueux, des inondations se sont produites. Il est tombé trois semaines de pluie sur le territoire. Hier soir, on relevait 75 000 foyers privés d’électricité.

 

Voir aussi :

ORAGES CE MERCREDI : GRÊLONS GÉANTS, ARCUS ET NOMBREUX DÉGÂTS

Aujourd'hui : encore des orages à l'est, moins chaud

À lire aussi