Actualités

Météo des vacances : faut-il choisir juillet ou août ?

En ce début des vacances scolaires, vous n’avez peut-être pas encore choisi la période de vos vacances. Pour vous aider dans votre choix, La Chaîne Météo a voulu savoir s'il valait mieux partir en juillet ou en août pour les vacances d'été en France métropolitaine, en utilisant les statistiques météo.

Le débat fait rage : juillet ou août ? En matière de vacances d'été, chacun a ses habitudes, mais y a-t-il de réelles différences météo pour justifier le choix épineux ?

La Chaîne Météo a enquêté en analysant les statistiques de ces 18 dernières années (depuis 2000) sur deux villes : Paris (représentative de la moitié nord) et Toulouse (représentative de la moitié sud).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Vous avez dit "canicule" ?

En France métropolitaine, soyez rassurés, la différence entre juillet et août n'est pas flagrante ! Les statistiques météo indiquent que ces deux mois présentent à peu près les mêmes moyennes de températures et de précipitations. Ce qui change bien-sûr, c'est la durée du jour, dont le maximum est fin juin - début juillet. Il faut savoir que l’on perd 1h30 de jour entre début juillet et la fin août. Mais avec l'inertie de l'atmosphère, la chaleur maximale est généralement observée fin juillet - début août, période appelée "canicule" : le mot canicule vient du latin « canicula » qui signifie « petite chienne », l'autre nom de l'étoile Sirius, dans la constellation du "Grand Chien" (période annuelle du 24 juillet au 24 août, où cette étoile se couche et se lève en même temps que le Soleil, ce qui avait laissé penser aux anciens qu'il y avait un lien entre l'apparition de cette étoile et les grandes chaleurs). Bien entendu, les vagues de chaleur peuvent se produire bien en dehors de cette période, survenant entre juin et la mi-septembre. Ces dernières années montrent que les vagues de chaleur se sont surtout produites en fin juin et début juillet, puis ensuite après la mi-août et en première quinzaine de septembre, ce qui est atypique et n’est pas représentatif de la statistique.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Juillet ou août ?

Alors, mieux vaut-il être juilletiste ou aoutien pour les vacances ? Nos infographies parlent d'elles-mêmes : les différences sont minimes. En étudiant les étés en France depuis 2003, année de la grande canicule, on s'aperçoit quand même que les mois de juillet sont plus souvent "très chauds" que les mois d'août, même si les températures statistiques présentent à peu près les mêmes moyennes. Idem pour la pluviométrie et le nombre de jours nuageux.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

On remarque tout de même une certaine constante : les débuts juillet sont assez souvent un peu perturbés et plus frais, notamment avant le 14 juillet. Ensuite, le temps chaud et ensoleillé s'installe durablement avec un point culminant fin juillet et début août. L'inévitable dégradation orageuse du 15 août est avérée, puis bien souvent, une nouvelle belle et parfois très chaude période (surtout au sud) se remet en place pour la fin août. 

En conclusion, on retiendra que la période indéniablement la plus favorable pour passer ses vacances en France métropolitaine se situe entre la mi-juillet et la mi-août, avec l’assurance d’avoir au moins quelques belles périodes de beau temps pendant ce laps de temps.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Mer ou montagne ?

Après avoir ainsi choisi le mois de prédilection, quelle destination choisir ? Mer ou montagne ? En dehors de votre préférence, on peut déterminer des périodes plus favorables à la mer ou à la montagne. Il faut savoir que la mer se réchauffe plus lentement que les terres, et que les montagnes sont plus propices aux orages. Ces deux environnements présentent deux gros avantages par rapport aux villes et aux campagnes dans l’intérieur des terres : on y échappe plus souvent aux fortes chaleurs. Pour la mer, ce sont les brises thermiques qui rafraichissent les plages, tandis que pour la montagne, c’est l’altitude qui permet une baisse rapide des températures, au moins la nuit, même après une journée très chaude.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En juillet, la mer est plus fraîche, gagnant progressivement quelques degrès pour être au plus chaud en première quinzaine de septembre. Les amateurs d’eau tiède apprécieront la mer en août. A l’inverse, la montagne présente un paysage encore « frais » et humide au début de l’été, offrant des torrents aux eaux vives ainsi que de la neige sur les sommets d’altitude. Juillet est donc un beau mois en montagne, avant l’assèchement du paysage au fil de l’été, surtout si celui-ci est très chaud. En septembre, la montagne est sèche, les neiges réduites, les torrents à sec, et les glaciers crevassés.

En conclusion, la montagne est plus belle en juillet tandis que la mer est plus chaude en août. Au niveau météo, on notera que les brises sont plus vives sur les plages en juillet (car l’eau est encore relativement fraiche), ce qui peut incommoder les inconditionnels du bronzage sur serviette. En revanche, ces brises de juillet raviront les amateurs de sports de voile et de surf.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Voir aussi nos prévisions saisonnières pour la suite de cet été 2018 et le début de l'automne

Sur le même sujet