Actualités

Incendies et chaleur en Californie : pas d'amélioration en prévision

par

Le sud-ouest des Etats-Unis est actuellement touché par une vague de chaleur intense et des incendies hors de contrôle. Les températures dépassent les 50°C dans le désert et les vents continuent d’attiser les flammes.

17 feux sont actuellement en cours en Californie. Environ 50 000 personnes ont été évacuées et 12 000 pompiers sont présents sur le terrain pour tenter de contrôler la situation. On estime qu’environ 500 bâtiments (dont 300 habitations) ont été détruits et 5000 autres sont directement menacés. Au moins 6 personnes sont décédées en tentant d’échapper aux flammes, la plupart du temps prises au piège dans leurs voitures.

Selon les autorités locales, il s’agirait du pire début de la saison des incendies depuis 10 ans. Ce dimanche soir, seuls 5% des feux étaient sous contrôle. L’état d’urgence a été déclaré par le président Donald Trump. Le feu le plus inquiétant est le « Carr Fire », qui évolue à proximité de la grande ville de Redding. Autre incendie majeur, le « Ferguson Fire » qui menace le parc national Yosemite : une partie du parc national est d’ailleurs fermée au public.

Chaleur durable, sécheresse et vents

La Californie est confrontée à une importante sécheresse depuis le début de l’été, associée à une vague de chaleur durable : les températures atteignent quotidiennement les 38 à 43°C du côté de Redding. Dans le désert de la Vallée de la Mort, la température de 52,8°C a été atteinte 4 fois au cours de la semaine dernière. Mais le principal problème, c’est l’association de la sécheresse, de la chaleur et surtout, du vent : ces prochains jours, le vent sera moins présent (40 à à 50 km/h) mais la chaleur et la sécheresse résisteront sur toute la Californie : à Redding par exemple, soleil et températures élevées (de 38 à plus de 40°C) sont prévus pour durer jusqu’au 5 août, au moins. Le vent pourra également se renforcer au cours du prochain week-end, ce qui mènera à une aggravation des incendies.

A voir aussi :

 

Notre communiqué spécial : canicule au sud-est

 

Sur le même sujet