Actualités Météo

Pourquoi y a-t-il plus d'orages en montagne ?

par

Les orages éclatent sur les reliefs tous les après-midis cette semaine. Pourquoi y-a-t-il plus d'orages en montagne ?

Quand il fait chaud, comme c'est le cas en ce moment dans le sud-est (avec des pointes jusqu'à 36°C localement), les orages éclatent plus souvent en montagne qu’en plaine.

Pourquoi ? Parce que les montagnes constituent un obstacle naturel à l’écoulement de l’air qui se condense en nuages le long des pentes et des versants. Ainsi, plus la montagne est élevée, plus les nuages se développent rapidement. Ils se transforment en cumulus et prennent une forme de chou-fleur, signe que l’air devient de plus en plus instable.

C’est en fin d’après-midi, au moment le plus chaud de la journée, que les cumulus atteignent leur développement maximal et qu’ils provoquent des orages en montagne. Ces orages sont souvent très localisés, mais parfois destructeurs, car ils peuvent s’accompagner d’une intense activité électrique, de chutes de grêle et de fortes précipitations pouvant engendrer des crues. Le risque de crues soudaines est très marqué en montagne l'été : les randonneurs et campeurs présents sur les reliefs doivent donc se méfier de tout développement orageux. 

Cliquez ici pour tout savoir sur les orages.

A voir aussi :

Bronze-t-on plus à la mer qu'à la montagne ?

À lire aussi