Actualités Météo

Partir en vacances en septembre : les meilleures conditions météo ?

par

C’est au début de l’automne météorologique (1er septembre), lorsque les estivants ont rejoint leur domicile et lieu de travail, que les conditions climatiques peuvent se montrer les plus propices aux vacanciers retardataires : à la mer et à la montagne, les avantages sont nombreux en septembre.

Les 20 premiers jours du mois de septembre peuvent encore se montrer beaux et chauds en France, avec des températures maximales qui peuvent encore dépasser exceptionnellement 35°C dans le sud de la France. Mais en raison de nuit plus longues, les températures minimales s’abaissent également plus rapidement, ce qui fait que le risque de canicule devient quasiment inexistant à cette époque de l’année. L’air est plus tempéré, tout en étant souvent assez chaud. Ces belles périodes d’arrière-saison estivales sont communément appelées «été indien», même si le véritable été indien météorologique a lieu bien plus tard.

Sur les plages : septembre, le meilleur moment pour se baigner !

Beaucoup de vacanciers pensent que c'est en juillet que la température de l’eau en France est la plus élevée. Pourtant, c’est à la fin de l’été, entre le 15 août et le 15 septembre, que les conditions de baignades sont les plus agréables aussi bien en Manche, près de l’Atlantique, qu’au bord de la Méditerranée. Pourquoi cette différence ? Elle vient du fait que la mer et l’océan possèdent une forte inertie. Les océans se réchauffent moins vite que l’air au printemps et en début d’été. Ce décalage se retrouve à la fin de l’été : alors que la température de l’air commence à baisser du fait du raccourcissement de la durée du jour, la température de l’eau est alors à son plus haut niveau.

En montagne : tout est possible…

En montagne, le risque de coups de soleil est plus limité en septembre car le soleil commence à baisser dans l’horizon. Les conditions météo peuvent par contre brutalement changer d’un jour à l’autre en montagne en septembre. Une journée chaude et ensoleillée peut être suivie de chutes de neige précédées d’un violent orage. Septembre est le mois de tous les excès en montagne. Les épisodes cévenols en sont l’un des exemples les plus frappants. En l’espace de 24 heures, il peut tomber l’équivalent d’un an de pluie sur le Massif central, notamment en direction du Mont Aigoual. En montagne, septembre est également le mois des premières chutes de neige importantes de la saison.

Et à l’étranger ?

Septembre est le mois idéal pour découvrir le Canada. Les paysages sont teintés de jolies couleurs (orange, jaune et rouge) qui constituent l’essentiel du ramage des érables et autres feuillus. Les après-midi sont agréables à Calgary, Halifax et Montréal avec 19 à 20°C en moyenne. De la place d’Espagne au Ponte Vecchio, l’ensoleillement est aussi très bon en Croatie, à raison d’une moyenne de 9 heures par jour avec des températures de 26 à 27°C à Split comme à Dubrovnik. Pour ceux qui préfèrent l’exotisme, la Tanzanie vaut aussi le détour : c’est encore la saison sèche avec des températures atteignant souvent les 30°C en septembre.

A voir aussi :

Tendance météo jusqu'au 16 septembre

 

 

À lire aussi