Actualités Météo
Fort coup de vent dimanche : jusqu'à 120 km/h

par La Chaîne Météo

Dans un contexte dépressionnaire sur l'Atlantique nord et les îles britanniques, une tempête va circuler sur les îles britanniques et surtout en Mer du Nord dimanche et lundi. Il s'agit des restes de l'ex-ouragan Florence, repris dans la circulation océanique d'ouest. Le nord de la France sera concerné par un fort coup de vent avec un risque de rafales tempétueuses sur les côtes normandes et picardes.

Plusieurs dépressions viennent de toucher les îles britanniques, dont l'ex-ouragan Helene lundi puis la dépression Ali mercred dernier. Dans un premier temps, les vents de sud-ouest ont propulsé ces dépressions vers la mer de Norvège. Mais à partir de ce week-end, le flux tourne à l'ouest, avec un fort coup de vent dimanche dans le nord de la France.

 

 

Les restes de l'ouragan Florence arrivent dimanche

Les dépressions sont propulsées par le " jet stream", ces vents de haute altitude (vers 5000 m). Depuis le début de cette semaine, le jet stream s'accélère aux hautes latitudes, ce qui est normal à cette époque de l'année. Les dépressions circulent entre l'Irlande, l'Ecosse et la Norvège, dont la tempête Ali de mercredi dernier.

Depuis hier, après le passage d'une troisième dépression baptisée Bronagh, les vents d'altitude ont tourné à l'ouest, apportant au passage une perturbation pluvieuse et un rafraîchissement sur notre pays. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Après ce changement de temps, une nouvelle dépression atlantique concerne le nord de la France dimanche : il s'agit des restes de l'ex ouragan Florence qui, après avoir durement frappé la Caroline du nord, remonte vers les hautes latitudes, repris par la circulation atmosphérique d'ouest.

Cette dépression arrivera par l'Irlande et l'Angleterre pour ensuite se diriger vers le Benelux et l'Allemagne lundi. Si sa trajectoire se confirme, l'incertitude réside maintenant dans son timing précis et son intensité.

Concernant la chronologie de la progression, cette dépression va arriver d'abord sur l'Irlande dans la nuit de samedi à dimanche, puis progressera sur le sud de l'Angleterre dimanche en journée. Cette dépression poursuivra son creusement (pression atmosphérique en baisse) en s'échappant en mer du Nord puis en touchant les Pays-Bas et la Belgique dans la nuit de dimanche à lundi.

 

 

En France, le passage de la dépression engendrera de violentes rafales de vent le long des côtes de la Manche et surtout au nord de la Seine dans l'après-midi et en soirée de dimanche.

 

 

Les rafales atteindront 80-90 km/h dans les terres. Elles pouront être plus puissantes et avoisiner les 120 km/h sur les caps exposés des Hauts de France puis vers les frontières du nord-est (Ardennes, Vosges) en fin de soirée.

 

 

Une tempête pour l'Allemagne lundi

La Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne connaîtront une tempête dans la nuit de dimanche à lundi, puis lundi en journée : en effet, la dépression poursuivra son creusement rapide (appelé "phase explosive") en se dirigeant vers l'est. Ces pays subiront des rafales de vent entre 120 et 140 km/h, ce qui est susceptible d'entraîner des dégâts et une belle pagaille dans les transports lundi matin.

 

 

 

A regarder aussi : 

Les prévisions pour la journée de dimanche

Tendance météo jusqu'au 20 octobre

 

 

À lire aussi