Actualités

Tunisie : amélioration après les inondations meurtrières

par

La Tunisie a connu ce week-end des inondations meurtrières. Ces orages méditerranéens, typiques à cette période de l'année, s'éloignent désormais vers la Libye. Le point sur la situation.

Les épisodes méditerranéens se concentrent en ce début d'automne sur les pays du Maghreb : l'est de l'Algérie avait déjà connu de violents orages la semaine dernière, puis ce fut au tour de la Tunisie d'affronter de très violents orages samedi dernier. Ces orages ont occasionné de lourds dégâts notamment dans la ville de Nabeul, à proximité de la célèbre station balnéaire d'Hammamet.

Des orages torrentiels

Chaque année, à la fin de l'été et au début de l'automne, les pays riverains de la Méditerranée sont confrontés à ces épisodes d'intempéries, dont, pour la France, les redoutables épisodes cévenols. Cette année, le Maghreb est particulièrement frappé par des orages diluviens, provoquant des crues éclairs jusque dans le désert (Algérie, Tunisie). Les précipitations restent très hétérogènes en fonction des orages, atteignant jusqu'à 180 mm sous orage à Nabeul samedi dernier, et 156 mm à Slimane.

 

Une amélioration pour la Tunisie

Actuellement, les derniers orages éclatent ce mercredi sur le littoral oriental, essentiellement entre la pointe nord-est de la Tunisie, Malte et la Sicile, mais la tendance est à l'amélioration pour le pays. Le système orageux se décale vers l'est, et pourrait donner lieu en fin de semaine à la formation d'une nouvelle dépression sur les côtes libyennes : à ce sujet, un "médicane" (c'est à dire un ouragan extra tropical méditerranéen) pourrait se creuser entre la Libye et la Grèce pour ce week-end, dont les conséquences seraient des vents tempétueux et des pluies torrentielles.

Un médicane s'était déjà formé en novembre dernier dans ce secteur, faisant alors une quinzaine de victimes.

Voir aussi : un médicane se forme en Méditerranée

 

Bulletin national Tunisie

Sur le même sujet