Actualités Météo

Medicane Zorbas : intempéries majeures en Grèce

par

Une dépression aux caractéristiques subtropicales communément appelée "medicane" et nommé "Zorbas", génère des conditions de forte tempête au sud de la mer Ionienne, des pluies très importantes et des vents violents sur le sud de la Grèce.

Les eaux de la Méditerranée sont encore chaudes à cette période de l'année (autour de 26°C entre la Sicile et la Grèce). On observe même un excédent de température de l'ordre de 2°C par rapport à la normale suite à l'été très chaud que nous avons connu en Europe et sur la Méditerranée.

 

Un ouragan méditerranéen : un "medicane"

Cette profonde dépression née au large des côtes libyennes s'est gorgée de chaleur et a acquis vendredi des caractéristiques subtropicales. Lorsqu'un tel phénomène se produit, on parle de dépression à coeur chaud qui porte le nom de medicane (contraction anglaise de "mediterranean" et "hurricane", ouragan en anglais). Sur les images satellites, le medicane Zorbas s'apparente à un ouragan de petite taille avec un enroulement nuageux autour d'une zone de ciel plus dégagé : l'oeil.

 

 

 

Intempéries majeures en Grèce

La Grèce subit depuis vendredi soir de fortes pluies orageuses provoquant d'importantes inondations. Les rafales de vent atteignent 130 m/h. Des vagues de plus de 10m de haut s'abattent sur les côtes, entraînant d'importantes submrersions littorales. Ce medicane a atteint les îles des Cyclades et la région d'Athènes et provoqué des inondations. La Crête et la partie ouest de la Turquie sont touchées à leur tour par des vents violents et de fortes précipitations orageuses jusqu'à lundi matin.

Le trafic maritime assurant les liaisons entre les îles des Cyclades sont interrompues en raison de la hauteur des vagues. Dans les terres, on ne compte plus les glissements et les éboulements de terrain ainsi que les rivières gonflées par les eaux des pluies qui sont entrées en crue.

 

Qu'est ce qu'un medicane ?

 

 

Voir aussi :

Tunisie : amélioration après les orages meurtriers

À lire aussi