Actualités Météo

Ouragan Sandy aux USA il y a 6 ans : un phénomène exceptionnel

par

L’ouragan Sandy a frappé la côte Est des États-Unis il y a 6 ans tout juste. Retour sur ce phénomène exceptionnel qui a couté la vie à plus de 200 personnes.

Bien prévu par les services météo, l'ouragan Sandy dévastait le littoral nord-est des USA entre le 22 et le 31 octobre 2012.

Classé en catégorie 1 au moment de son impact dans la région d'Atlantic City (New Jersey), il s'est accompagné de rafales jusqu'à 151 km/h. La houle cyclonique a également dépassé les 5 à 7 m sur le littoral, et comme redoutée, la surcote engendrée par ce phénomène a été remarquable. Cette surcote a été maximale, jusqu'à 4 mètres, dans le secteur de New York. Tous les quartiers sud de Manhattan se sont retrouvés sous les eaux, de même que certaines parties de Brooklyn, et le métro a été totalement inondé. Les lames d'eau ont atteint 195 mm à Wallops Island dans la région de New York, 165 mm à Baltimore, 148 mm à Norfolk et 140 mm à Washington.

Des centaines de victimes et de grands événements annulés

Ces cumuls ont tout de même été légèrement en deçà des prévisions, qui évoquaient de 300 à 400 mm sur la zone. Le bilan officiel fait état de 210 victimes et plus de 20 millions de personnes ont été privées d'électricité.

Pour la première fois en 39 ans d’existence, la célèbre parade d’Halloween (31 octobre) a été annulée en raison du passage de l’ouragan Sandy. En raison des dégâts occasionnés par la tempête Sandy, le marathon de New-York, véritable institution new-yorkaise célèbre dans le monde entier auprès des amateurs de course à pied, n’a également pas eu lieu. Cela a été la première fois en 37 années d'existence que ce marathon a subit une annulation. D'autre part, la descente d'air froid à l'arrière de Sandy a provoqué un épisode neigeux exceptionnel sur les Appalaches. Des chutes de neige de plus de 1m à 500 m d'altitude ont été observées, les flocons ayant gagné jusqu'en plaine avec un épisode de blizzard. La Virginie, l'Ohio et la Caroline du Nord ont été les plus touchés.

Des rafales à 180 km/h

L'ouragan Sandy, en remontant vers le nord-est des Etats-Unis, a fusionné avec l'arrivée d'un front froid venant du Canada, formant ainsi une énorme dépression d'une superficie plus grande que la France. Avant d’arriver sur les USA, l'ouragan avait déjà touché la Jamaïque, puis Cuba, notamment sa partie est. De gros dégâts ont été signalés sur ces deux îles, où l'on a par endroits relevé plus de 150 mm et des rafales de vent jusqu'à 185 km/h. Les inondations et les glissements de terrain ont causé la mort de plus de 40 personnes. Sandy avait alors atteint la catégorie 2 sur l'échelle internationale de classification des ouragans qui compte 5 niveaux, avec des rafales de vent proches de 180 km/h. Ce sont ensuite les Bahamas qui ont été touchés par l'ouragan. Les îles les plus à l'ouest ont davantage été affectées, notamment Gran Bahama, Andros et Abaco. Même si Sandy a été rétrogradée en catégorie 1, elle a apporté de violentes précipitations et des rafales de 150 à 170 km/h. La houle cyclonique a atteint les 11 mètres.

« The perfect storm »

Le scénario météo présente quelques similitudes avec le film En pleine tempête (avec George Clooney), réalisé par Wolfgang Petersen en 2000 : inspiré de la Perfect Storm de 1991, le roman initial de Sebastian Junger faisait allusion à la remontée d'un ouragan (effectivement baptisé Grace en 1991) qui fusionnait avec une grosse dépression canadienne, pour former un très vaste système dépressionnaire vers Terre-Neuve. Le terme de "perfect storm" (la tempête parfaite) a été attribué par un météorologue de la NOAA (Administration météorologique américaine). La tempête d'Halloween 1991 constitue donc une référence : une dépression venant de l'Indiana a absorbé l'ouragan Grace en phase d'affaiblissement, mais la cyclogénèse s'est brutalement renforcée à ce moment, lorsque le système est remonté au large du Maine, au nord-est des Etats-Unis. Ce sont les provinces Maritimes du Québec et Terre-Neuve qui ont ensuite connu la phase la plus violente de cette énorme tempête, le 30 octobre 1991, qui fit 12 morts et causa pour 208 millions de dollars US de dégats. La plus haute vague jamais enregistrée dans les parages atteignit les 30 mètres au large d'Halifax (Nouvelle-Ecosse).

6 ans après : des zones abandonnées

Dans les zones les plus touchées du New Jersey (Union Beach, Sandy Hook, Altantic City…), de nombreux débris issus des habitations sont restés sur place. Faute d'assurance pour les plus démunis, de nombreuses demeures ont été abandonnées telles quelles depuis le passage de l'ouragan. Certains quartiers du New Jersey font désormais office de "villes fantômes". Beaucoup d’habitants ont entrepris l’élévation de leur demeure, un processus rapide, mais couteux (150 000 dollars en moyenne), qui consiste à surélever l’habitation pour éviter aux futures inondations d’y pénétrer (photos d’illustrations).

Actualités Etranger
Crédit : la chaîne météo

A voir aussi :

Maghreb et péninsule ibérique : intempéries en cours

À lire aussi