Actualités Météo
Changement d'heure ce dimanche : le dernier ?

Par Karine DURAND, rédactrice

Ce dimanche 28 octobre nous passons à l'heure d'hiver : il faudra reculer vos montres d'une heure : à 3h du matin, il sera 2h. Ce changement d'heure 2018 pourrait être le dernier.

Le changement d'heure initial date de l'occupation allemande en 1940 : à cette époque, l'Allemagne, située plus à l'est que la France, était déjà en décalage horaire de 2 heures, c'est-à-dire à "l'heure d'été". Au fur et à mesure de la progression allemande vers la France, le régime nazi a imposé le changement d'heure afin que le Reich soit uniforme. Ainsi, la France fut coupée en deux pendant l'occupation : l'heure de Vichy et l'heure de la "France libre".

Cette "heure allemande" fut abandonnée après la victoire des Alliès, mais l'idée a été reprise plus tard et fut à nouveau instaurée en France en 1976 suite au choc pétrolier de 1973. Depuis, le passage à l'heure d'été a donc toujours lieu le dernier dimanche de mars (à 2h du matin, il est 3h) et le passage à l'heure d'hiver intervient le dernier dimanche d'octobre (à 3h du matin, il est 2h). Nous gagnerons donc une heure de sommeil ce dimanche.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Changer pour mieux économiser ?

Changer d’heure, que ce soit en hiver ou en été, permettrait de réaliser des économies d’énergie. Avec l'heure d'hiver, nous gagnons plus de lumière le matin ce qui évite d’utiliser l’électricité de manière trop massive. Le but est de privilégier l’utilisation de la lumière naturelle plutôt que celle produite par nos ampoules. Cependant, la tendance actuelle des européens est plutôt de vivre davantage en soirée, que tôt le matin : les économies réalisées ne sont donc que très limitées, voires nulles, et l’intérêt d’un tel changement est remis en cause.

Voilà pourquoi ce changement d'heure 2018 pourrait être le dernier : la Commission Européenne a demandé aux pays européens d'arrêter de changer d'heure. Chaque gouvernement devra choisir de garder l'heure d'été, ou d'automne, avant la fin de l'année 2019, c'est-à-dire avant les élections européennes du printemps 2019.

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus