Actualités Météo
Tornades aux USA : une année 2018 exceptionnellement calme

Par Karine DURAND, rédactrice

Si l'année 2018 a été dévastatrice en termes de feux de forêts, d'inondations et d'ouragans aux USA, elle a été exceptionnellement calme en ce qui concerne les tornades. Ces dernières années, le nombre et l'intensité des tornades enregistrées sur le sol américain n’ont eu de cesse de baisser, de même que le nombre de victimes.

De début janvier à fin décembre 2018, « seulement » 987 tornades ont été relevées aux Etats-Unis, contre une moyenne annuelle de 1402 selon la NOAA (l’administration américaine de l’atmosphère et des océans). Fait encore plus étonnant, aucune tornade majeure (d'intensité EF4 et EF5) n'a été enregistrée en 2018, et seulement 12 tornades EF3.  Les états les plus « tornadiques » de l’année sont l’Iowa, le Texas, la Louisiane, le Mississippi et le Kansas. L’Oklahoma, habituellement touché par de nombreuses tornades, souvent meurtrières, a connu une année plus calme que les précédentes. La Louisiane, le Wyoming et la Pennsylvanie ont, quant à eux, été touchés par un nombre bien plus important de tornades que la moyenne des années précédentes.

En 2018, les tornades ont été responsables de 10 décès aux Etats-Unis, contre une moyenne annuelle de 60... à 500 morts ces 10 dernières années ! Plus marquant encore, les mois de mai et juin, habituellement les plus meurtriers, n'ont enregistré aucun décès lié aux tornades. Du jamais-vu depuis les relevés officiels.

Un hiver très froid en cause

Pourquoi un tel déficit dans le sud-est des Etats-Unis ? Probablement à cause du fameux « hiver interminable » qui a fait l’actualité jusqu’à mi-avril : l’air froid s’est montré très présent de décembre à avril avec une succession historique de vagues de froid et de tempêtes de neige. Les conditions printanières ne sont donc pas encore assez installées pour donner lieu à de fréquents et violents conflits de masses d’air, responsables des orages et des tornades.

La principale saison des tornades s’étale de février à juin, mais une seconde saison, moins importante se produit généralement à l’automne, spécialement en novembre. La fin de l’année peut parfois réserver des surprises : l’année 2015 avait déjà été marquée par des conditions météo anormalement calmes, avant de radicalement changer en décembre : décembre 2015 avait finalement été le mois de décembre le plus meurtrier en termes de tornades depuis 60 ans.

Une hausse en 2017 après 5 années de baisse

L’année 2017 a été marquée aux USA par une hausse importante du nombre de tornades, comparée aux précédentes années : 1416 tornades enregistrées en 2017.

Le nombre de morts, bien qu’important, est par contre en baisse par rapport aux années précédentes : 35 décès liés aux tornades en 2017, contre par exemple 47 en 2014... et 571 en 2011 (pour 1699 tornades répertoriées en 2011 !).

Pourquoi une telle recrudescence des tornades en 2017 ? Il semblerait que l’air particulièrement chaud du golfe du Mexique (et la chaleur de ses eaux, aussi responsable des cyclones) ait joué un grand rôle. Le contraste de masses d’air (entre l’air froid du Canada et l’air chaud et humide du golfe du Mexique) a donc été fort, créant de violents orages.

L’année 2016, avec « seulement » 976 tornades, a fait suite au déficit important déjà enregistré en 2015 et 2014.  Après l'année record de 2011, le chiffre a été anormalement bas de 2012 à 2016. 

À lire aussi

Formation des tornades

La Tornado Alley

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus