Actualités Météo
Une bombe météo sur l'Atlantique Nord

Par Regis CREPET, météorologue

Une profonde dépression s'est creusée à 940 hPa en Atlantique nord. Sans être anormale dans ces parages en hiver, cette dépression génère une forte houle qui se propagera jusque sur les côtes françaises et portugaises.

Bien visible sur les images satellites avec son enroulement nuageux, une profonde dépression s'est creusée ce jeudi matin au sud du Groenland. Dynamisée par l'apport d'air glacial en provenance du Labrador (Canada), cette dépression s'est creusée brutalement à 940 hPa avec une baisse remarquable de la pression de 40 hPa en moins de 24 h, ce qui permet de la caractériser de  "bombe météorologique".

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ce niveau de pression reste cependant éloigné des records pour l'Atlantique nord. La pression est ainsi descendue jusqu'à 930 hPa certaines années, comme notamment en 1993 avec 916 hPa à l'ouest de l'Islande ou encore 921 hPa en février 1870.

Les vents générés par cette tempête atteignaient en rafales la force maximale 12 Beaufort, avec des pointes supérieures à 150 km/h en pleine mer. Cette dépression a généré des trains de vagues (succession de vagues ) qui atteignent les côtes françaises, la Galice espagnole, les côtes portugaises ainsi que les îles des Açores dont certains secteurs sont en alerte pour les fortes vagues.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ces vagues, venant de très loin et générées majoritairement par une forte houle, se caractérisent par une grande longueur d'onde (plus de 15 à 20 secondes d'intervalle entre chaque vague) avec une énergie très puissante : cette houle fera la joie des surfeurs mais pourra déferler violemment sur le littoral à marée haute. Les grandes marées actuelles amplifient le risque de submersion au moment des marées hautes, et les vagues percuteront souvent spectaculairement les digues exposées.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À lire aussi

La submersion marine

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus