Actualités Météo
Records de douceur et d'ensoleillement : le bilan

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Après une première décade de février perturbée, la période de temps sec, très douce et ensoleillée qui a concerné la France du 13 au 27 février 2019 a été remarquable à plus d'un titre. Cette situation est due à un anticyclone de blocage présent sur l'Europe de l'ouest associé à de l'air continental particulièrement doux et sec.

Un ensoleillement record

Les hautes pressions et l'origine continentale de la masse d'air ont favorisé un ensoleillement très généreux sur la plupart des nos régions. Les brouillards ou bancs de nuages bas sont restés peu nombreux dans l'ensemble et se sont vite dissipés. Les journées de grand beau temps se sont donc succédé, aboutissant à un ensoleillement exceptionnel sur un grand nombre de régions. Des records mensuels d'ensoleillement datant souvent de février 2008 ont été battus sur de nombreuses villes de France telles que Paris, Strasbourg, Dijon, La Rochelle, Toulouse ou Biarritz !

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

De fortes amplitudes thermiques

Durant cette période de temps calme, on a pu observé de grandes amplitudes de températures entre des débuts de journée très frais et des après-midi particulièrement douces avec parfois 25°C d'écart au sein d'une même journée. Ce 27 février à Charleville-Mézières dans les Ardennes, on observait -4°C à 8h du matin alors que le thermomètre approchait 22°C en cours d'après-midi : l'hiver et l'été en l'espace de quelques heures... Ces amplitudes thermiques peuvent se produire lorsque l'air est particulièrement sec, avec un ciel dégagé et avec un vent très faible.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

De nombreux records mensuels de douceur battus

Du 22 au 27 février, la France se situait sur le flanc ouest d'un anticyclone centré sur l'Europe Centrale. Avec un flux général orienté au sud, les températures se sont envolées les après-midi. Dès le vendredi 22, des records de douceur étaient battus en Occitanie avec 23,6°C à Montpellier. Au cours du week-end du 23 et 24, des records de douceur ont été battus sur la façade ouest du pays. C'est au cours de la journée du 27 février que la douceur a été la plus exceptionnelle avec une température moyenne de 21,2°C à l'échelle du territoire et de très nombreux records de douceur ou de chaleur battus du sud-ouest au nord et au nord-est. La température a atteint 28°C localement au pied des Pyrénées. Le record absolu de température de 31°C à Saint-Girons le 28 février 1960 n'a toutefois pas été battu.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

À lire aussi

Douceur en février : risque de canicule en été ?

Chute des températures ces prochains jours

Vagues de douceur en février : ce n'est pas si rare !

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus